Faladié-Est Extension : Quand le DG de la gendarmerie défie la justice

13
Depuis presque un an, un litige foncier sévit dans la zone de morcellement du district de Bamako, dénommée « Faladiè-Est Extension », en commune VI. La zone en question se situe entre le bureau des produits pétroliers des Douanes et le centre d’instruction de la gendarmerie. En son temps, des éléments de la gendarmerie nationale, agissant sous les ordres de leur Directeur général, ont fait arrêter les travaux de construction et chassé tous les occupants dudit site. Selon le président de l’Association des propriétaires de terrains de Faladiè-Est Extension, Tidiane Sow, ces gendarmes disaient avoir un titre délivré par le ministre en charge des Domaines, Mohamed Ali Bathily, sur une partie de la zone. Malgré des démarches, la situation na pas changé. Cest ainsi que l’Association a porté plainte contre la gendarmerie. Elle a gagné le procès. Cependant, en dépit de la grosse, les membres de l’Association ne parviennent pas jusqu’à présent à jouir de cette décision de justice, alors que la gendarmerie na jamais interjeté appel contre cette décision judiciaire. Que veut donc le Directeur de la gendarmerie nationale ? Face à cette situation d’injustice, le président de l’Association des propriétaires de terrain de Faladiè-Est Extension et certains compagnons viennent de rencontrer le chef de cabinet du ministère de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, représentant le ministre Salif Traoré. Selon le vieux Tidiane, à l’issue des échanges, le représentant du ministre de la Sécurité a promis de convoquer le DG de la gendarmerie pour le rappeler à l’ordre. Aux dires du vieux Sow, ils iront jusqu’au bout pour défendre leurs droits. Affaire à suivre ! Jean Goïta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here