Hawbi: la première opération de la force conjointe du G5 Sahel

10

Paris s'est félicité ce jeudi du lancement, en début de semaine, de la première opération conduite par la Force antiterroriste G5 Sahel. Cette force constituée par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pourrait compter jusqu'à 5 000 hommes répartis en sept bataillons. Il faudra encore des mois pour mettre à niveau les bataillons, les entraîner et les équiper correctement. La pleine capacité ne sera prononcée que début 2018. Cette opération nommée Hawbi « vient concrétiser la montée en puissance de cette Force, et la prise en main par les Etats sahéliens de la lutte contre le terrorisme », assure la ministre française des Armées, Florence Parly, dans un communiqué. Après le lancement officiel début juillet, il reste encore à boucler le financement de la Force conjointe. Une conférence de soutien à la planification de la Force conjointe du G5-Sahel aura lieu en décembre à Bruxelles. Les Etats-Unis viennent de promettre 51 millions d'euros, et l'UE a déjà annoncé une aide équivalente. La France versera cette année 8 millions d'euros et les pays partenaires ont promis 10 millions chacun. Une fois que la Force aura démarré, il faudra encore que l'action militaire des pays du G5 s’inscrive dans le temps et de manière autonome. Un sérieux défi. Ratissages dans le Gourma Pour la France, cette opération va constituer un peu « le galop d'essai » de la future Force conjointe opérationnalisée. « Il faut montrer que ça marche », dit-on à Paris. Objectifs : engager sur le terrain trois bataillons dans la zone frontalière, entre le Mali, le Niger, et le Burkina Faso. Une zone gagnée par l'instabilité depuis au moins deux ans. C'est notamment la zone d'action des hommes d'Amadou Koufa, le fondateur du Front de libération du Macina, qui depuis a rejoint le groupe de soutien pour les musulmans (JNIN-Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin) qui est donc cette alliance jihadiste, fondée en début d'année. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171102-hawbi-premiere-operation-force-conjoi... Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here