La Fondation Karambé et le Fonds de Solidarité Nationale (FSN) s’engagent à donner du pain aux tout-petits durant une année

2
Almamy Karembé, Président de la fondation Karembé entrain de signer le partenariat d’accord. L’offre du PDG de la Fondation Karambé, M. El Hadj Almamy Karambé, le « Garibou bienfaiteur » à l’occasion du mois de la solidarité : 150 miches de pain par jour à 500 enfants pendant une année ! A l’occasion de la célébration du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la Fondation Karambé et le Fonds de Solidarité Nationale (FDS) ont officialisé leur partenariat à travers la signature d’un accord de partenariat, le vendredi 20 octobre devant l’esplanade du FDS. Un partenariat qui consistera pour la fondation Karembé de donner 150 miches de pain par jour à 500 enfants pendant la période d’une année. La fondation Karambé s’engage à donner du pain à 500 enfants par jour pendant une année. C’était en présence du Président du Conseil d’Administration du Fonds de la Solidarité Nationale, M. Emmanuel Traoré qui avait à ses côtés le Directeur Général du FDS M. Abdoul Karim Sacko et le Président Directeur Général de la Fondation et non moins PDG des boulangeries et pâtisseries Ombo, M. El Hadj Almamy Karembé. Le représentant du Maire de la commune III a indiqué dans son mot de bienvenue que la présente cérémonie est certes modeste mais pleine de signification. Pour sa part, le PCA du FDS M. Emmanuel Traoré dira que l’évènement se situe aussi dans la 3e semaine du mois de la solidarité et de la lutte contre l’Exclusion consacrée aux activités en faveur des personnes en situation de handicap. Ce groupe, poursuit-il, a toujours été une des priorités du FDS qui perçoit et engage ses appuis en faveur des personnes en situation de handicap comme une obligation de solidarité mais surtout comme une contribution au respect de leurs droits. Le véritable bonheur est dans le partage et s’est convaincu de cette vérité immuable et consciente que tous les hommes appartiennent à la même communauté d’intérêt, que certaines personnes s’engagent envers leurs concitoyens à travers des actions de solidarité. C’est dans cet ordre d’idées qu’il a chaleureusement salué la présence de M. El Hadj Almamy Karambé, le « Garibou bienfaiteur », qui selon lui, par ses actions de tous les jours constitue un recours pour des chefs de famille. Suivant les propos du PCA, le FDS a voulu marquer de son empreinte cette 23e édition du mois de la solidarité de la lutte contre l’Exclusion en posant un certain nombre d’actes dont la signature d’un accord de partenariat avec la fondation Karambé pour donner du pain à 500 enfants pendant la période d’une année. Cette convention d’un montant global de plus de 11 millions de FCFA est supportée à hauteur de 43% par le PDG de la fondation, M. El Hadj Almamy Karambé. A travers cette convention, la fondation Karambé livrera tous les matins pendant une année 150 miches de pain au FDS. A travers la signature de cette convention, la fondation Karambé entend apporter sa contribution dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. Quant au DG du FDS, M. Abdoul Karim Sacko, après avoir remercié le PDG de la fondation Karambé pour sa contribution de tous les jours, est revenu sur la signature de la convention qui consiste à offrir du pain à 500 enfants tous les matins pendant une année. A noter que la signature de la convention de partenariat a été couplée avec la remise symbolique de dons à certaines catégories de la population. Abdrahamane Sissoko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here