Les sorties de Bathily contre le régime : Ce Monsieur n’est pas sincère avec IBK

11
La dernière sortie du Ministre Mohamed Ali Bathily de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières frise le rubicond. Non seulement, en s’exprimant comme un opposant, ce ministre qui s’en prend à un de ses collègues ministre, fait apparaitre l’absence de la solidarité gouvernementale, mais aussi, de toute sa fidélité envers IBK qui l’a nommé ministre juste par confiance. Dans un enregistrement sonore qui circule sur la toile, Mohamed Ali Bathily, Ministre de l’urbanisme, de l’Habitat et des Affaires foncières, s’érige en défenseur de Ras Bath qu’il dit être son « fils biologique », contre les adeptes du Rassemblement Pour le Mali (RPM), qui taxent le chroniqueur persifler le régime d’IBK. Tel un défenseur de diable, le Ministre Bathily soutient bec et ongle que son fils de « rasta » ne dit que « la vérité », car « élevé dans la vérité », soutient-il en plus. « Ras Bath est mon fils, il est devenu serpent, si je me couche à terre, ils vont le tuer. J’attache mon enfant au dos. J’ai attaché l’enfant au dos. Ras Bath est mon premier enfant, pas de mon grand frère ni de mon petit frère. Il a été élevé dans la vérité. Qu’on se dise la vérité », se complaisait-il de dire dans le fichier. « J’ai entendu une chose, je ne voulais pas le dire. Je vais juste parler de son semblable et continuer. C’est facile, j’écoutais la radio et j’ai entendu des voies, des gens du RPM qui disaient pourquoi Bathily est toujours dans le gouvernement et Ras Bath continue de parler et on ne lui dit rien ? » Dans la même vidéo, le ministre Bathily soutient travailler dans « la transparence pour le président IBK ». « Je ne l’ai pas trahi ; on lui a dit que je vais le trahir. Mais, je le trahirai pas, ni personne d’autre. Je ne suis pas un homme qui trahit, personne ne m’a vu trahir quelqu’un. Si je vais le laisser, je lui dirai. Je n’ai pas peur de quelqu’un », tentait-il de siffler le froid. Si pour Bathily qui s’emporte régulièrement devant les foules, il en reste quelque chose de moral pour qu’il reste encore ministre alors que son fils s’en prend violemment aux hautes autorités du pays, il masque tout au moins ses manœuvres visant à déstabiliser le pouvoir qui a fait de lui ministre sans aucun poids politique. Pis, en s’attaquant à son collègue de la justice aussi qui n’a fait que son travail, le Ministre Bathily fait preuve de traitrise et d’intention machiavélique tendant à désorganiser le Gouvernement. Une initiative revancharde qui ne lui réussit pas car son homologue de la Justice a longtemps fait le dépassement sur cette affaire qui risqua de jeter son honneur aux chiens. Peine perdue ! Par ailleurs, l’on se souvient de Ras Bath qui est allé demander des excuses au marabout Haïdara pour des injures. Mais quant à IBK et à certains hauts responsables du pays, rien. Dès lors, en appuyant Ras Bath dans ses attaques, le ministre Bathily dévoile une partie de son plan qui tend à tacler ses coéquipiers de la plus mauvaise des manières, et le Chef de l’Etat en particulier qui en a le plus été visé par les attaques dégradantes. Par cet aveu d’impuissance, Mohamed Aly Bathily abuse de la confiance d’IBK, car faisant partie du cercle restreint autour du Chef de l’Etat qui lui a confié ses dossiers les plus brulants. D’autre part, Mohamed Ali Bathily serait à l’origine de toutes les humiliations dont fait objet le régime en place. Sinon, comment peut-on comprendre réellement qu’un père ne puisse empêcher son « enfant biologique » de porter atteinte aux mœurs en s’attaquant aux personnes âgées, aux ministres du Gouvernement dont fait partie son père ? Qui est fou ! Il faut le dire : le Ministre Bathily a franchi le rubicond, par ses propos. Le régime actuel a tellement essuyé les agissements vils des Bathily père et fils au point que laisser Bathily dans le Gouvernement serait de cautionner la déstabilisation programmée du pays. Le ver est déjà dans le fruit et le danger à la porte. En soutenant son « fils » rasta, qui roule avec l’opposition politique malienne, le Ministre représente un danger potentiel pour la gouvernance actuelle et la réélection d’IBK en 2018. D’ores et déjà, Bathily doit être viré du Gouvernement et mis face à un audit financier et technique pour les quatre années de gestion au Gouvernement. C.A Source : aBamako aBamako

1 commentaire

  1. Cet article est nul, insensé et manipulé. L’ association de Me Bathily avait plus de militants que le RPM. Si ça ne tenait qu’aux militants du RPM IBK ne serait pas là où il est. Bathily est méprisé tout simplement qu’il veut s’inscrire dans la loyauté. Je préfère que IBK le mette à la porte avant 2018. S’il gagnait les élections en ce moment on dira bravo au RPM. Me Bathily est un poids lourd donc je crois que IBK gagnerait quelque chose en sacrifiant Bathily

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here