Indignation et révolte à Tominian : le monument érigé au nom de Bazani Théra démoli

26
Le monument érigé à Tominian pour rendre hommage aux guerriers de la révolte des Bobo, Dafing, Dogon et Minianka, entre 1915 et 1917, contre le colonialisme par le ministère de la Culture, a été démoli le week-end dernier par des jeunes de la ville de Tominian. Depuis le début des travaux de construction du monument, une lettre a été adressée au ministre de la Culture pour manifester le désaccord des populations et leur déception de voir érigé en lieu et place du monument convenu un bras gauche tenant une lance. C’est ainsi que le monument a été démoli le samedi 28 octobre par des jeunes de la ville de Tominian. Dans la lettre adressée au ministre de la culture le 26 septembre dernier, que nous vous proposons, il est clairement mentionné : «Par la présente, nous avons l’honneur de vous adresser au nom des populations (Bwa, Dafing, Dogons, Minianka) toute notre déception, regret et désaccord face au monument réalisé pour symboliser la bravoure de nos guerriers. À titre de rappel, qui est Bazani Théra ? Il fut un des braves guerriers de la révolte des (Bobo) entre 1915 et 1917, à raison des actions constatées lors des évènements de la révolte, sa mémoire mérite d’être immortalisée au pays Bobo (Bwatun) ainsi pense tout citoyen de la contrée. C’est ainsi, de 2008 à 2013, que des missions du département des arts et de la culture se sont succédé dans le Bwatun en vue de la réalisation d’un monument en la mémoire de nos braves soldats tombés sur le champ d’honneur. Mme le ministre, au rond-point de Tominian, un bras gauche tenant une lance a été érigée en lieu et en place du monument convenu. Alors questions : Où est parti le monument convenu (Bazani Théra) ? Qui a donné l’ordre de mémoriser nos guerriers à travers cette image de main gauche ? Mme le ministre, ce monument n’a aucun sens pour nous. Ainsi, vous ne pouvez pas imaginer quelle est notre frustration en voyant cette image. Mme le ministre, nous voulons : la démolition pure et simple de ce monument dans un bref délai ; le démarrage des travaux de construction du monument initial ; en définitif, la réalisation du monument Bazani Théra». La lettre date du 26 septembre 2017 et est signée par le maire de la commune urbaine de Tominian, Boba Abel Négo Dakouo. Que faut-il comprendre du comportement du ministère de la Culture ? Gabriel TIENOU Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here