Sit-in devant l’ORTM : Yeri Bocoum et le Mouvement «Ça suffit» reviennent à la charge

18
Le Mouvement «ça suffit», dirigé par Yeri Bocoum, a organisé un sit-in devant l'Ortm. Au cours duquel, d’autres jeunes instrumentalisés étaient venus défendre le directeur général de l'Ortm. La manifestation s'est déroulée le samedi 28 octobre devant la cour de l'Ortm. Sans aucun incident. «C’est avec amertume que nous lançons aujourd’hui un sit-in devant l’Ortm ce samedi 28-10-2017. Nous, la population, avons constaté que depuis l’avènement de la démocratie jusqu’à nos jours, que notre Ortm des Maliens, à qui nous versons une partie de nos impôts pour l’entretien et le meilleur fonctionnement, est devenu une chaîne particulière et non une chaîne nationale». C'est par ces propos que Yeri Bocoum a enflammé les jeunes qui étaient venus prendre à part à la manifestation. Dans sa déclaration, il a affirmé que l'Ortm est une chaîne dont le directeur général menace les employés qui diffusent l’actualité du pays, «les actualités dont le peuple souverain doit être informé à temps réel ; les actualités dont le peuple a besoin pour s’informer». Nous, population, nous constatons également que notre chaîne nationale est juste braquée sur les actualités du chef de l’Etat». Les jeunes manifestants affirment avoir par ailleurs constaté que depuis un bon moment, précisément, pendant la période de la révision constitutionnelle, les caméras de l’Ortm étaient braquées sur la plate-forme (OUI AN SONA), alors que la plate-forme (AN TE A BANA) mobilisait des milliers de personnes. «Ne sont-ils pas Maliens comme les autres ? Je pense que oui. Nous sommes tous des Maliens ayant les mêmes droits et devoirs», déclare Yeri Bocoum. Lequel fait remarquer que, depuis le début du mois d’octobre, «les Maliens ne sont pas informés de l’actualité de leur pays à cause des actualités du chef de l’Etat et de ses tournées, ses banquets». «Certes, nous ne sommes pas contre ça, mais nous exigeons aussi d’apparaître à la télé, c’est-à-dire que nos actualités soient diffusées à l’Ortm. L’Ortm roule pour le pouvoir seul. Que faisons-nous des Maliens qui payent leurs impôts ?» s'interroge le président du Mouvement «ça suffit». Pour lui, toutes ces responsabilités reviennent au DG qui n’est autre Sidiki N’FA Konaté, «un DG qui ne respecte pas la déontologie du métier de journaliste». Et de déclarer : «nous, la population, demandons la démission du DG et choisir un nouveau DG qui respecte son peuple et sa volonté sans parti pris entre le pouvoir et l’opposition (SIC). Et nous tenons à vous dire qu’il se tiendra ici-même chaque samedi un sit-in jusqu’au départ du DG. Dans le cas contraire, nous demanderons la démission du ministre de tutelle qui est Haroun Touré alias Papou. Cela prend effet immédiatement. Même si on engage un autre DG, si ce dernier refait les mêmes actes nauséabonds, nous ne croiserons plus les bras, car nous sommes une jeunesse consciente et éveillée». Après cette manifestation, les jeunes ont quitté les lieux en laissant derrière eux l'autre groupe venu pour soutenir le directeur de l'Ortm. API Source : aBamako aBamako

1 commentaire

  1. Au nom de tous ceux et toutes celles qui militent contre la barbarie et l’humiliation dont a été victime notre regretté leader, grand leader Africain, Mouhammar Kadhafi, je valide et soutien votre action. Car, mes frères, la CPI n’est pas créée seulement pour les «criminels africains», elle l’est aussi pour les criminels européens et américains. Sarkozy doit être inculpé, jugé et exécuté, purement et simplement !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here