Aéroport International de Bamako: Pourquoi certains véhicules échappent-ils aux contrôles ?

19
À l’entrée de l’Aéroport International Modibo Keita, les véhicules entrant sont soumis à une fouille. Cela est bien salutaire car l’objectif visé doit-être de démasquer les fauteurs de trouble. Cependant, il nous a été donné de constater que ces contrôles sont pris à la légère par certains agents de la sécurité. Le jeudi 02 novembre 2017, vers 9h 45 je me suis rendu à l’aéroport International Président Modibo KEITA de Senou pour accueillir une amie venue des USA. Juste derrière notre véhicule, il y avait un convoi de 3 véhicules de la Minusma. Les véhicules qui étaient devant nous ont tous été contrôlés. Cependant, vu que la nôtre était juste devant le convoi des onusien, les gendarmes nous ont laissé passer sans contrôle. Pour ce qui concerne le convoi de la Minusma, il n’a pas été contrôlé non plus. Surpris, je me suis demandé comment est-ce que dans un pays en proie d’autant de violence, des agents pouvaient-ils se comporter ainsi. Est-ce par complexe ou bien, ceci relève de l’instruction donnée par les plus hautes autorités du pays. Et si notre véhicule était piégé. Voilà autant de question qui méritent d’être posées. En tout cas, quoi qu’il advienne, il n’est pas sérieux de banaliser le contrôle au niveau d’un endroit aussi stratégique que l’Aéroport d’un pays. Pour ceux qui ont eu la chance d’aller voir ailleurs, ils savent que, même nos ministres n’échappent pas aux contrôles avant d’accéder aux aéroports des pays qu’ils fréquentent. Le même constat a souvent été fait au niveau de la Cité administrative ou les agents banalisent le contrôle dès qu’ils sont épuisés. Enfin, nous invitons les plus hautes autorités en charge de la sécurité de notre pays à prendre les dispositions idoines pour faire respecter le contrôle ; surtout au niveau des endroits stratégiques du pays. KANTAO Drissa Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here