Elections des conseillers du district de Bamako : 15 listes à la conquête de l’hôtel de ville de la capitale

21
Quinze listes se sont lancées dans la course pour la mairie du district de Bamako dont l’élection est prévue le 17 décembre prochain. La succession du maire sortant, Adama Sangaré, est donc ouverte. Découvrez les candidats à la tête des listes ! C’est Gérard Seydou Kalilou Ouattara qui a été désigné pour prendre la tête de la liste de l’ADP Maliba, PPVM Fasoko, RPDM. Au niveau du gouvernorat du district, cette liste a été la première à être enregistrée. « Je profite de l’occasion pour adresser mes remerciements les plus chaleureux pour le choix de ma modeste personne et la confiance que vous me témoignez. J’espère sincèrement avec l’aide de Dieu et de vous tous, porter au plus haut notre projet “remettre Bamako sur les rails” », a déclaré Gérard Seydou Kalilou Ouattara sur sa page Facebook. A la tête de l’alliance FARE-PDES-PARENA-SADI-AFP, on retrouve le jeune Alhousseini Baba Maïga qui a été candidat à l’élection présidentielle de juillet 2013. Hamidou Haïdara va défendre les couleurs du parti de l’Union pour la paix et la solidarité. L’ancien ministre et avocat, Me Demba Traoré, est le cheval aligné par l’Union pour la République et la Démocratie (URD) qui a fait alliance avec la Convergence d’Actions pour le peuple (CAP). Le parti de l’Elan patriotique a choisi Mody Coulibaly. Sans surprise, l’ancien maire de la commune IV, ancien Premier ministre, Moussa Mara va défendre les couleurs de son parti Yèlèma « Le Changement ». Il est considéré comme l’un des favoris de ce scrutin. Le maire sortant, Adama Sangaré, souhaite un troisième mandat à la tête de la mairie du district. A 51 ans, cet inspecteur des services de sécurité sociale, Vice-président de l’ancien parti au pouvoir, conduit l’alliance ADEMA-Pasj-ASMA-MPR-PCR-APR-UMPC-CNID-UDD. L’ADEPM et le MC-ATT ont jeté leur dévolu sur Boubacar S. Fomba pour être tête de liste. Le Mouvement pour un destin commun (Modec) du ministre pour la promotion de l’investissement et du secteur privé a aligné Mamady Kanté. Mamadou Haïdara est la tête de la liste indépendante environnementale. Notable du Bandialan et ancien maire de la commune III, Abdel Kader Sidibé, a été désigné par la Convergence pour le Développement du Mali (Codem) qui a fait alliance avec les partis politiques APM-MALIKO, UM-RDA, PSDA et CDS. La dernière liste à être enregistrée par les services du gouverneur Ami Kane est celle du Rassemblement pour le Mali (RPM). Sur la liste du parti au pouvoir conduite naturellement par Issa Guindo, ancien maire de la commune IV, on retrouve le MIRIA, PS Yélencoura, le RDS, l’UFD et le PDM. Le plus jeune des candidats est Abdoul Aziz Moussa, tête de la liste indépendante dénommée Union nationale pour la dignité et la solidarité. Élève, il est né le 16 avril 1995. Le doyen s’appelle Mamadou Traoré. Né le 29 avril 1949, ce fonctionnaire à la retraire va défendre les couleurs de la CNAS Faso hèrè de l’ancien Premier ministre Soumana Sacko. Une seule femme est tête de liste. Il s’agit de Madame Amty Cissé, animatrice de son état qui conduit l’Alliance PDS-FAMA-MADI-MPJS-PSO. Bintou Diarra et Bourama Camara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here