Mali : annulation d’une visite du Premier ministre dans le nord à cause de l’insécurité

24

La visite que le Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maïga devait effectuer ce lundi à Niafunké (région de Tombouctou, nord du Mali) a été annulée pour des raisons de sécurité, a-t-on appris lundi de sources informées et sécuritaires. Cette visite qui s'inscrit dans une tournée démarrée vendredi dans le centre du Mali, a été annulée suite à l'explosion sur une mine d'un véhicule de l'armée malienne qui accompagnait le convoi du gouverneur de Mopti, qui se rendait à Nianfunké avant le Premier ministre, ont précisé les mêmes sources. L'incident a fait un mort et trois blessés graves. Outre cet incident, les mêmes sources signalent qu'au moins dix personnes ont été tuées ce lundi dans le centre et le nord du Mali à la suite d'une embuscade et des explosions de véhicules de forains, de l'armée malienne et de la Mission de maintien de la paix de l'ONU (MINUSMA). Ce lundi, un soldat malien et quatre civils de la MINUSMA ont été tués aux environs de 10H entre Konnan et Doro, à la suite d'une embuscade suivie du renversement d'un véhicule au cours d'une poursuite des assaillants. Dans l'après-midi, un véhicule de forains a sauté sur un engin explosif entre Ansongo et Ouattagouna dans la région de Gao, faisant cinq morts, a indiqué une source informée. Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here