Réunion du comité de pilotage du Cadre Intégré : Le plan de travail 2017 révisé et validé pour plus de résultats

8
Le comité de pilotage du Cadre intégré renforcé et de l’aide pour le commerce s’est réuni le jeudi 02 novembre 2017 dans la salle de conférence du Ministère du Commerce. La rencontre, présidée par le ministre Abdel Karim Konaté, a permis d’adopter le plan de travail 2017 révisé en vue de prendre en compte des activités pertinentes. C’était en présence de l’ambassadeur du Royaume du Danemark, du coordinateur national du Cadre intégré, M. Mohamed Sidibé ainsi que de l’ensemble des membres du comité de pilotage. Le programme Cadre intégré, depuis sa mise en œuvre, a réalisé des résultats probants. On peut retenir au plan stratégique, l’intégration de la dimension commerce dans le cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté (CSCRP 2006-2011), le renforcement du commerce dans le CSCRP 2012-2017 et dans le cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD 2016-2018). Au plan opérationnel, le renforcement des capacités d’offres de toutes les familles professionnelles des filières agricoles (mangue, karité, gomme arabique et produits agroalimentaires transformés, etc.). Ainsi au cours de la réunion, comptant pour l’année 2017, il s’agissait pour les membres du comité de pilotage d’examiner l’état d’exécution des activités réalisées par le projet au titre du premier semestre 2017, d’approuver les plans de travail 2017 révisés des projets, à savoir le projet d’appui aux filières agroalimentaires d’exportation (FIAGRO), le projet d’appui au cadre intégré du commerce (catégorie 1) et enfin le projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière gomme arabique (catégorie 2). Pour le ministre du commerce, M. Abdel Karim Konaté, ces projets sont au cœur de l’action du Cadre intégré renforcé. Le projet FIAGRO, explique-t-il, initie des activités concourant à l’accroissement des exportations des produits agroalimentaires, notamment la mangue, le karité et les produits agricoles transformés. « Grâce aux appuis du Cadre intégré, en synergie avec d’autres projets/programmes intervenant dans la filière mangue, la campagne mangue 2016 a enregistré un volume d’exportation de l’ordre de 43.285,951 contre 38.799,21 tonnes en 2015. En termes de ressources, elle a généré un chiffre d’affaires de plus de 15 milliards FCFA en 2016 ». En 2017, les appuis du Cadre intégré ont porté sur la mise en place du système de gestion de la qualité, l’accompagnement aux référentiels de certification des PME de transformation des produits agroalimentaires, le renforcement des capacités des acteurs de la filière karité, etc. En ce qui concerne le projet Gomme Arabique, les activités en 2017 ont porté, entre autres, sur l’appui à la mise en place du bureau de l’interprofession gomme arabique et ses démembrements, le renforcement des capacités des acteurs à travers l’élaboration du guide de bonnes pratiques de production de gomme arabique de qualité et surtout la mise en place d’un fonds de garantie de 424 millions FCFA au profit des producteurs et collecteurs de gomme arabique. C’est dans le but d’atteindre les objectifs du programme Cadre Intégré Renforcé au Mali, que le plan de travail 2017 a été ainsi révisé et acté en vue de prendre en compte les activités pertinentes dont la réalisation est essentielle. A ajouter que l’ambassadrice du Royaume du Danemark, facilitateur des donateurs du Cadre intégré, a noté les progrès du projet et a invité l’UMOCI à poursuivre ses efforts. Daouda Konaté Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here