Association Sabouniuma de Nevers, France: Un rayon de soleil dans la vie des couches défavorisées au Mali

9
L’association humanitaire Sabouniuma a vu le jour en 2001 dans le but de venir en aide à un village situé à 50 km de la capitale du Mali, Bamako : Gouana ! Ce village a été choisi en raison de son manque d’installation médicale à proximité. La présidente de l’association, Nènè Guissé Dagonneau, a eu cette initiative le jour où elle accompagnait une jeune femme enceinte qui, depuis Gouana, marchait pour se rendre à l’hôpital de la capitale pour une visite. Afin de récolter des bénéfices, des fonds, du matériel (scolaire et médical), Néné donne des cours de danse africaine à Nevers deux fois par semaine, complétés par diverses animations de soirées et participations à divers événements nationaux ou locaux tels que le Téléthon, la Fête de la musique, Journée de la Femme, Marché de Noël…. Depuis sa création, l’association a reçu de nombreux dons de la part de tous ses fans et adhérents. (Matériel médical, scolaire, vêtements pour enfant, jouets…) La mission principale de l’association est de venir en aide aux femmes et aux enfants du village de Gouana. Les femmes sont prises en charge pendant leur grossesse et les enfants sont suivis tant sur le plan médical (vaccinations) que scolaire. Il faut savoir que tous les dons récoltés, tout au long de l’année à Nevers, sont distribués à tous les enfants et les familles nécessiteuses du village. Le matériel médical est acheminé directement à la maternité. Grâce aux dons ainsi qu’à l’investissement de tous les membres du bureau, une maternité a pu voir le jour à Gouana en 2005. Une réalisation accompagnée de l’amélioration du plateau technique du dispensaire déjà présent. Elle nécessite encore à ce jour quelques aménagements. À partir de ce jour, toute la population gouanaise est assistée régulièrement (au moins une fois par mois) par un médecin. Et ce, du nouveau-né au doyen du village. L’Association a par la suite contribué à la construction d’une école maternelle (jardin d’enfants) et d’une cantine pour les enfants scolarisés de Gouana. Un projet sportif pour l’éclosion de jeunes talents Sabouniuma a également décidé en 2005, d’élargir son but associatif en mettant en place un projet sportif s’adressant premièrement aux jeunes basketteurs et basketteuses maliens. Le but est d’envisager un échange d’une dizaine de jours, à la fois sportif, culturel et matériel avec les basketteurs de Nevers et alentours. Des tournois de basket ont été réalisés à Nevers plusieurs fois depuis la création du projet. Ils ont réuni de nombreux joueurs très intéressés par l’ambition sportive de l’association et certains seraient prêts à participer. Il faut rappeler que les Aigles Dames (championnes d’Afrique à l’époque) avaient préparé leur participation aux Jeux Olympiques «Beijing 2008» (Chine) à Nevers grâce à Sabouniuma. Et c’est cette dynamique association qui est aussi à l’origine de la création d’une fédération malienne de canoë kayak dirigée depuis sa création par le Colonel-major Mamadou Traoré. Un document signé en septembre 2009 lors de la visite d’une forte délégation malienne dirigée par le ministre Hamane Niang. Il visait à établir un partenariat d’échanges sportifs entre le Département des Sports (Jeunesse et Sport à l’époque) et le milieu sportif nivernais. C’est la «Convention pour un partenariat d’échanges sportifs entre le ministère de la jeunesse et des Sports du Mali et l’Association Sabouniuma de Nevers (France)». L’association Sabouniuma est depuis plusieurs années une entité reconnue et respectée dans la Nièvre où le groupe de danse dirigé par Nènè Guissé Dagonneau est de plus en plus sollicité pour animer des soirées et cuisiner des repas festifs aux couleurs du Mali. À noter que Nevers est une commune du centre de la France située dans le Département de la Nièvre, en région bourgogne. Elle compte 35 327 habitants (recensement de 2012) au cœur d’une aire urbaine estimée à 101 586 habitants. Ses habitants sont appelés les Neversois, un «barbarisme» d’un journaliste local. Sinon le nom officiel est toujours nivernais. Dotée d’un patrimoine historique remarquable, d’un important ensemble patrimonial médiéval, la ville est affiliée au réseau national des villes d’art et d’histoire. Animée par des femmes et des hommes de cœur, la dynamique association Sabouniuma apporte du soleil partout où elle passe. Ce ne sont pas les élèves de l’Ecole Tom-Touti de Lafiabougou-Bougoudanin (commune IV de Bamako) et les populations de Gouana qui vous diront le contraire ! Moussa BOLLY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here