Elections régionales : Le Premier ministre crée les conditions de la défaite du RPM de Gao

25
Quitte à sacrifier les intérêts supérieurs du parti présidentiel, le chef du gouvernement s’est résolument engagé dans une lutte sans merci contre ses “ennemis” déclarés ou supposées. Le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga après avoir juré d’installer un de ses partisans à la tête de la section du Rassemblement pour le Mali (RPM) de Gao a commis une faute plus lourde encore à la faveur de l’établissement des listes pour les régionales .Il a non seulement imposé un certain Hamidou Maiga, inconnu au bataillon, comme tête de liste, mais il a surtout biffé les noms d’Abdrahamane Diakité et de Moustaph Boncana de la liste établie par la la fédération régionale du RPM de Gao, organe souverain en la matière .Ces modifications sur la liste RPM-Adéma-ASMA se sont passées entre 2 h et 3 h du matin, rendant en réalité la liste forclose, car le délai de dépôt était fixé zéro heure. Pourquoi le chef du gouvernement s’en prend particulièrement à la personne d’Abdrahamane Diakité sachant bien qu’il est la colonne vertébrale du RPM aujourd’hui à Gao ?Ce règlement de compte personnel, selon un militant du RPM à la base à Gao, risque de faire l’affaire de la liste de l’Union pour la République et la démocratie (URD, principal parti de l’opposition) conduite par un ex-député de la région, Abouzeidi Ousmane Maiga, qui monte dans les sondages. Le parti présidentiel risque donc de perdre 90% de ses militants à Gao à cause du mauvais choix du Premier ministre. Les hommes du Chef du gouvernement semblent impopulaires dans la région. De plus, sur la liste de la Fédération, on ne note que la présence d’un seul Arabe et d’un seul Touareg, ce que beaucoup qualifient de discrimination politique inspirée par Abdoulaye Idrissa Maiga. Membre du bureau politique national (BPN) du RPM, Abdrahamane Diakité est l’une des personnes qui a aujourd’hui la plus grande capacité de mobilisation de l’électorat à Gao. Il est temps qu’IBK s’implique pour dénouer la situation dans la Cité des Askia. Car à ce rythme-là, la Bérézina pour le RPM en 2018, est assurée Affaires à suivre … Awa Camara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here