Championnat d’Afrique ZONE 3 de Kickboxing : Le médaillé d’Or Moussa Guidiéra reçu par le ministre Housseini Amion Guindo

6
Inconnu du mouvement sportif national, ce compatriote, un aventurier de surcroit a remporté ce titre, au nom du Mali Le sport malien regorge des champions de renommée internationale mais un cas atypique attire beaucoup l’attention. C’est le cas de Moussa GUIDIERA (Pololo), un Malien qui a été sacré champion d’Afrique zone III de Kick-Boxing et qui mérite beaucoup des félicitations. Un expatrié et inconnu du mouvement sportif national du Mali, mais c’est sous les couleurs nationales qu’il a remporté le championnat d’Afrique ZONE 3 du Combat de Kickboxing (WAKO) mi-lourd à Yaoundé contre le Camerounais Moussa FOFANA en 2 round. C’est avec une très grande fierté et bonheur que le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo a reçu ce compatriote, muni de sa ceinture à son département le mardi 07 novembre. Il était accompagné par le président de la Fédération malienne, Abdoulaye Coulibaly et plusieurs acteurs du monde sportif malien. Conformément à la pratique sportive internationale, l’intéressé était venu présenter son titre à aux autorités de son pays. Notre compatriote, malgré la distance de l’aventure et sans le moindre encadrement des siens préféra garder le drapeau malien, sacré champion d’Afrique et venu présenter son titre à son pays. De quoi faire la fierté du ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo. Car pour lui, il n’était pas évident que celui qui était parti très longtemps du Mali pour gagner autrement sa vie se découvre du talent en matière du sport jusqu’à obtenir au nom du Mali une médaille d’or. « Le cas de Moussa est éloquent, il n’a pas bénéficié d’un encadrement spécial du département et pourtant il est champion. C’est cette singularité qui fait ma fierté », a indiqué le ministre avant de renchérir que la victoire de Moussa Guidiéra est une occasion pour la promotion du Kick-Boxing, une discipline peu connue au Mali. Le ministre l’a remercié pour son patriotisme parce que, selon lui, il aurait pu le faire sous les couleurs d’un autre pays comme cela se passe, mais il gardé le Mali bien qu’évoluant dans un autre pays. Le ministre a conclu ses propos en soulignant toute l’attention que les autorités sportives ont pour lui et que toutes les dispositions seront prises pour organiser sa réception de façon solennelle comme il se doit avant d’indiquer que le Mali compte sur tous ses fils. DK Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here