Integrity Idol Mali : Une tribune de détection des fonctionnaires honnêtes et intègres

3
Il s’agit là de déceler des hommes et des femmes de toutes catégories confondues, de par leur honnêteté et intégrité, au service du pays. Ce concours qui permettra de retenir cinq (5) fonctionnaires au final et qui ont dans le cœur l’amour de la patrie a permis de recenser 3011 dossiers. Sur ces dossiers ont été retenus pour un vote à l’issue duquel un cinq (5) personnes de bonne moralité seront retenues. Le bienfondé du projet a été porté à la connaissance des hommes des médias, hier à l’hôtel Onomo de Bamako, à la faveur d’une conférence de presse. A ce rendez-vous avec les journalistes, il y a avait du côté de Integrity Idol Mali : Moussa Kondo, directeur exécutif de country, non moins directeur de publication du journal « Express de Bamako » et Mme Miriame Massing etc. En effet, cette campagne de détection commence par un processus de nomination à travers lequel tout le monde peut nommer un fonctionnaire honnête et intègre. Elle consiste à mobiliser les réseaux des jeunes pour appuyer ce processus depuis à la base. Ce qui permettra d’obtenir des milliers de nominations venues de tous les coins du Mali. La campagne commencera par l’enseignant qui veille à ce que les budgets soient consacrés aux manuels scolaires ; au policier qui refuse d’accepter des pots-de-vin. Ensuite, pour une vérification des nominations par l’équipe, un panel d’experts indépendants est commis pour procéder la sélection. Ainsi, la campagne 2017 a débuté au mois d’avril avec le lancement du processus de nomination, lors d’une réception pour donateurs ainsi que les partenaires. « Ce projet s’appuiera sur les campagnes réussies de Integrity Idol Mali dans le monde qui ont contribué à transformer les responsables gouvernementaux, locaux en célébrités mondiales et ont généré des réseaux actifs de réformateurs » a expliqué Moussa Kondo. Toujours aux dires du directeur exécutif de country, l’Integrity Idol Mali a transformé les perceptions et l’appréciation au niveau locale. Selon lui la campagne a également commencé à entrainer des changements tangibles dans les comportements des citoyens. A titre d’exemple, il évoqua le cas de Sikasso où le gouverneur de la région a organisé un grand rassemblement communautaire avec deux des candidats et des centaines de décideurs locaux, des dirigeants, des membres de la société civile et des médias. Pour la sélection finale, une équipe du jury est constituée. Elle est composée de Maimouna Helene Diarra, Moussa Bolly et Niaman Koné de l’Untm. Diakalia M Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here