Protection des enfants talibés au Mali : ASSAKINAH portée sur les fonts baptismaux

12
Son objectif est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants en situation difficiles en leur apportant des aides matérielles ou financières L’Association pour la Quiétude dans la Repentance de l’Education la Citoyenneté et l’Unité a été portée sur les fonts baptismaux sous le sigle (ASSAKINAH) par la volonté des hommes et des femmes en vue de contribuer à la protection et à l’amélioration des conditions de vie des enfants talibés, ainsi qu’à la préservation et à la sauvegarde de l’école coranique au Mali. Depuis l’obtention du récépissé de l’Association y a juste une année, son président national, le Maitre Coranique Alpha Moussa Barry et son staff dont son secrétaire général Diakaridia Sidibé, sont à pied d’œuvre pour rendre opérationnelles les activités dans tout le Mali et en dehors, conformément aux objectifs fixés. C’est dans ce cadre, qu’ils ont initié une rencontre périodique d’information à l’intention de leurs membres, dont la dernière réunion s’est tenue le dimanche 06 Novembre dernier, au siège de l’association, sis Banankabougou, près de l’Usine Daya, sous la présidence de leur président, le Maitre Coranique Alpha Moussa Barry. La rencontre a débuté par la lecture de quelques versets du Saint coran par les enfants talibés de l’ASSAKINAH. A l’entame de ses propos, le président de l’association a, d’abord souhaité la bienvenue aux membres pour leur disponibilité dans le cadre de la réussite de l’Association. « La réussite de notre l’ASSAKINAH dépend de notre degré d’engagement et on dit aussi que vouloir c’est pouvoir, donc j’invite tout un chacun à faire de son mieux pour bien comprendre le contenu de nos textes réglementaires pour le bien-être de nos enfants qui sont les responsables de demain », a précisé le président Barry. Avant d’interpeller les plus hautes autorités du pays, afin de les aider en termes de construction de logements et en apport de nourriture des enfants, car aujourd’hui, l’association a, à sa portée, plus d’une vingtaine d’enfants de la rue, mais par manque de financement, beaucoup d’autres enfants dans la même situation sont en attente avant la fin de la construction d’un logement situé à Niamana, financé par les maigres moyens de l’association, selon le président Barry. Parlant de l’objectif de son association, il a expliqué qu’elle doit contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants en situation difficile notamment, notamment en matière d’alphabétisation, de maladies, ou de victimes de guerre…etc, en leur apportant des aides matérielles ou financières, pour favoriser la culture de la paix à travers le règlement pacifique des conflits par le dialogue, promouvoir le développement communautaire par l’appui à la décentralisation dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la santé et de l’environnement. La création d’une telle association, qui va sans doute assurer la qualité de l’éducation et l’épanouissement de ces enfants talibés tout en restant attachée à nos valeurs ancestrales ne peut être que salutaire. Elle mérite aussi l’accompagnement et l’assistance de toutes les bonnes volontés de la société malienne, surtout les plus hautes autorités du pays. Pour le moment, l’association est représentée dans certaines localités du pays et dans certains pays voisins tel que la Cote d’ Ivoire et le Burkina Faso, mais le souhait ardent des responsables de l’ASSAKINAH, c’est d’installer leur bureau dans tout le Mali, ainsi qu’à l’étranger. AMT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here