Des équipements pour les Fama : La France se moque-t-elle du Mali ?

6
La position de la France est connue depuis l’invasion de la Libye par elle, et l’OTAN. Elle a promis depuis ce moment, l’autonomie ou l’indépendance aux rebelles Kidalois qui constituaient la garde prétorienne de Kadhafi contre l’abandon de leur mentor. C’est pourquoi après l’invention de la Libye, ces rebelles ont pris le poudre d’escampette pour se retrouver dans les montagnes à la frontière Algéro-Malienne munis d’armes sophistiquées qu’ils ont utilisé contre l’Etat malien dans un conflit crée de toute pièce. Comme pour ne rien arranger à cette situation un coup d’Etat est venu mettre fin au tout petit ordre qui régnait encore dans le pays et surtout dans les régions du nord. Dans cette entreprise de déstabilisation, les rebelles ont été aidés par les français, surtout les autorités socialistes, pour nous imposer un accord dit d’Alger élaboré de manière à nous empêcher de nous entendre. Si le projet initial convenu avec la droite française consistait à donner l’indépendance à cette partie du Mali, afin d’avoir la main basse sur les richesses de cette zone il faut noter que l’entreprise a échoué grâce à la Communauté Internationale.La France n’a pourtant pas abandonné son projet consistant à leur donner une autonomie de fait, à cause de l’incapacité de l’Etat d’être présent sur ces lieux. Cette nouvelle stratégie a été trouvée par les officiers français de Saint-Cyr. La société civile ayant constaté cette situation à l’encontre des intérêts du peuple malien a été comprise par la société civile qui a fait des set in en septembre 2017 devant l’Ambassade de France afin de dénoncer le comportement des autorités françaises vis-à-vis du Mali. Pour camoufler leur mauvaise image au Mali, nous ne sommes pas surpris que la France donne du matériel militaire aux FAMA sous prétexte de renforcer les capacités des FAMA. Cette donation est composée de 13 Pik-up, 2 camions de transport à 6 roues motrices, une dépanneuse, 13 mitrailleuses 12,7mm, 14 postes de transmission et de matériels sanitaires. La cérémonie de remise s’est déroulée le vendredi 3 novembre au camp Soundiata KEITA de Kati. Selon l’ambassadrice de la France au Mali, Mme Evelyne Decorps, l’ensemble de ces initiatives s’inscrit dans le cadre de l’action de la France pour renforcer la capacité de ses partenaires de la région sahélo-saharienne à lutter ensemble contre la menace terroriste. Les FAMAS auraient souhaité que la France leur permettent d’aller à Tessalit, Kidal, Tina-Sako etc… Jusque-là, la France n’a pas expliqué pourquoi elle a empêché les FAMAS à partir d’Anéfis de mener conjointement avec l’armée française, la prise de Kidal des mains des djihadistes. Au contraire, elle est allée chercher le MNLA pour venir l’installer à Kidal afin de déclarer par la suite l’indépendance de l’Azawad un certain 6 avril 2012. Dans l’élaboration de l’Accord d’Alger pour la Paix et la Réconciliation de 2015, la France a imposé non seulement l’accord au Président IBK, mais elle a imposé également le terme Azawad comme étant un territoire des touaregs colonisés par le peuple malien et les régimes successifs depuis l’indépendance du Mali en 1960. Pour se faire la France en tant que conseillère des touaregs a mis une idéologie victimaire de toutes les rebellions dans cette zone. Alors que l’Azawad n’a jamais été un territoire touareg. C’est un espace de nomadisme dont les habitants n’ont jamais concédé d’assises aux touaregs. Mais la France leur a fait instrumentaliser la notion d’Azawad. Disons que ce sont nos dirigeants, ceux-là même qui ont promis ciel et terre aux pauvres populations maliennes, sans avoir aucune vision pour le Mali, qui ont accepté de nous engouffrer dans un accord élaboré contre nous sans la participation des vrais connaisseurs des différents conflits, tout en écartant les patriotes soucieux de l’intégrité territoriale du Mali. Quatre ans après la signature de l’Accord, il n’est même pas appliqué à 20%. Et c’est dans ces conditions, que la majorité des cadres inconscients dit que le bilan d’IBK est très positif, et qu’il a d’ailleurs un destin d’exception. Celui qui fait faire son sujet d’examen de math par son voisin,en somme une tricherie peut-il avoir un destin d’exception dans ces conditions ? Sirimakan KEITA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here