Journée mondiale de l’urbanisme: Le Mali est l’un des pays les moins urbanisés dans la sous- région avec un taux d’urbanisation de 22,5%

10
A l’instar de la communauté internationale, le Mali a célébré, le mercredi 8 novembre 2017 au mémorial Modibo Keita, la journée mondiale de l’urbanisme dont le thème mondial est « gouvernante innovante, villes ouvertes ». Le thème national est : «élaboration et mise en œuvres des outils de planification et des opérations urbaines. Quelles stratégies ? ». La cérémonie d’ouverture présidée par Me Mohamed Ali Bathily, ministre en charge de l’Urbanisme, a eu lieu en présence de M. Diarra Sissoko, président de l’Ordre de l’Urbaniste ainsi que de plusieurs autres personnalités. La journée mondiale de l’urbanisme a pour objectif de faire appel à la conscience des citoyens et des collectivités pour mettre en perspective le devenir des villes et des territoires ainsi que des impacts environnementaux liés à leur développement. Au Mali, l’objet de la célébration de la journée mondiale de l’urbanisme est de faire mieux connaître par la population et les décideurs, l’urbanisme et les métiers de l’urbanisme pour des « villes créatrices de richesses où chaque individu peut s’épanouir dans un environnement sain et durable ». Le thème national interpellait depuis plusieurs années les décideurs (Etat et Collectivités) mais aussi les professionnels du développement et de l’aménagement urbain et les moyens en raison des problèmes posés par la mise en œuvre des outils : non-respect des vocations des espaces, des phasages, des servitudes et des zones non-constructibles, etc…, des Schéma Directeur d’Urbanisme (SDU). Les espaces prévus pour les zones d’activités, les grands équipements, les réserves foncières et les différentes servitudes pour les infrastructures sont rapidement occupés par l’habitat anéantissant ainsi un développement harmonieux de la ville. Les réserves foncières prévues pour 20 ans sont consommées en cinq ans, obligeant les pouvoirs publics à de nouvelles programmations. La conséquence est l’étalement urbain avec ses conséquences : allongement des distances, besoins croissants en infrastructures et équipement urbains, consommation des espaces agricoles et forestiers, etc… Le Mali avec 3 millions 274 mille 727 de citadins sur une population totale de 14 millions 528 mille 662 habitants soit un taux d’urbanisation de 22,5% est l’un des pays les moins urbanisés de la sous-région. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here