Le ministre de la justice sommé de revenir sur ses déclarations

10
Alors que le Gouvernement était parvenu à arracher un accord le Syndicat national des travailleurs de l’administration d’Etat (SYNTADE), le ministre de la justice, garde des sceaux, Me Mamadou Ismaël Konaté, depuis Vienne, en Autriche, où il participe à la Conférence des Etats partie à la Convention des nations-unies contre la corruption, a déclaré qu’il n’est pas question de surseoir à l’application de la loi sur l’enrichissement illicite. Une posture qui tranche avec la position du Gouvernement et du Président de la République. Lequel, d’après nos informations lui a sommé de revenir sur sa décision ou de rester à Paris. En effet, après les déclarations du ministre Konaté, le SYNTADE s’était vu trahi par le Gouvernement. C’est pourquoi, son premier responsable, par ailleurs secrétaire général de l’UNTN a pris pour faire savoir au Président de la République son incompréhension par rapport aux propos de Me Konaté. C’est la preuve de la cacophonie qui règne au sein du Gouvernement Abdoulaye Idrissa, après les dérapages du ministre Bathily à Koutiala. C’est pourquoi, il est urgent de mettre de l’ordre dans l’exécutif lors du prochain remaniement annoncé pour bientôt. YD Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here