Tournée du premier ministre dans les régions de Mopti et de Tombouctou : Manifester la solidarité de la République face à l’insécurité

10
Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, vient de boucler une tournée de 5 jours dans les régions de Mopti et de Tombouctou. Abdoulaye Idrissa Maïga, à la tête d’une forte délégation composée du Président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé et de ministres, était venu dans la communion porter le message de solidarité de la République du Mali aux populations du delta central et du nord du pays. Ces zones, faut-il le rappeler, sont en train de bénéficier du Programme Présidentiel d’Urgence Sociale. Cependant, cette visite du Patron de la Primature dans ces zones à risque intervient dans un contexte sécuritaire marquée par la montée en puissance des attaques terroristes contre les citoyens et les symboles de l’Etat. Pour prouver au Premier ministre leur existence, les ennemis de la paix ont fait sauter à la mine un véhicule des forces armées occasionnant la mort subite de trois soldats. Un peu partout, ce sont des morts qui ont saboté la tournée du PM. Par cet acte lâche, odieux et crapuleux, les terroristes entendent une fois de plus porter à la connaissance de l’opinion nationale et à la communauté nationale leur totale désapprobation à la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale. Auparavant, le 24 octobre dernier, l’entreprise SATOM en chantier dans le cercle de Niafunké était la cible d’attaques terroristes de grande envergure. Le bilan est très lourd : 24 camions brulés vifs et d’autres dégâts matériels importants enregistrés. Aujourd’hui, le centre et le nord sont en passe de redevenir des zones de non-droit. C’est donc dans cette atmosphère d’intrique que le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, et sa délégation ont sillonné les localités de Tenenkou, Soumpi, Niafunké. Face à cette situation préoccupante, il était venu rencontrer directement les forces vives de ces localités où des travaux d’infrastructures énormes sont achevés et d’autres en cours de réalisation. Il était également venu les écouter, s’imprégner des réalités du milieu et donner l’assurance des plus hautes autorités de la République à œuvrer pour stabilité et le retour de la paix sur toute l’étendue du territoire national. Aussi, l’occasion était opportune pour le PM de remonter davantage le moral des troupes en les réaffirmant le soutien indéfectible du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, du Gouvernement et de l’ensemble du Peuple malien, dans l’accomplissement de leur mission régalienne. Partout, où il est passé au cours de cette tournée Abdoulaye Idrissa Maïga a maintenu le langage de la fermeté, de la solidarité et surtout de la franche collaboration de la population avec les forces armées et de sécurité. D’abord à Mopti, le Premier ministre a rencontré les forces vives et cadres de la région. Les débats ont essentiellement porté sur l’insécurité grandissante qui sévit au centre du pays et qui a entrainé la fermeture de plus de 250 écoles dans la seule Académie de Mopti. Cette insécurité se manifeste à travers la présence de bandits et de terroristes de tout genre, a soutenu le Gouverneur de la 5ème région, le General Touré. Elle (insécurité) se caractérise par des attaques ciblées, les vols de bétail, braquages de véhicules de transports et de forains et de voyageurs, harcèlement d’agents des forces de défense et de sécurité etc. Le Chef du Gouvernement a fait savoir que le plus important est que les ennemis du mal se font démasquer jour après jour à travers ces actes criminels. A Soumpi, à une cinquantaine de km de Niafunké, il a encouragé les troupes à maintenir le cap de la persévérance. Avant de déclaré que « Malgré le dégât, nous avons constaté que le moral des troupes est intact. C’est une manière de dire que le Mali débout. C’est le plus important. Nous sommes venus ici manifester la solidarité de la République aux Famas et aux populations ». Selon, il est du devoir pour tout gouvernement de faire en sorte qu’il y ait la paix et la stabilité dans le pays. A ce titre, le PM a indiqué que « l’engagement du gouvernement est de s’employer à préserver l’unité nationale. Cela ne peut se faire sans la présence des forces de défense ». « La République est avec les Famas », rassure ensuite AIM. Toujours au cours de cette visite, Abdoulaye Idrissa Maïga a rassuré les forces vives de Niafunké que le Gouvernement prendra toutes les mesures pour l’achèvement de la route Goma-Coura- Tombouctou. « La réalisation du chantier va suivre son cours normal sous la sécurisation des Famas », a déclaré le PM. « Notre ambition est de voir tous les Maliens unis », a-t-il confessé, avant de regagner la capitale Bamako. Par cette descente à la base, Abdoulaye Idrissa Maïga balise le terrain politique pour IBK à l’occasion de l’élection présidentielle de 2018. Rassemblés par Jean Goïta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here