Clôture des activités du mois de la solidarité : Plus de 126 millions de FCFA investis par le parrain et ses proches

6
Les rideaux sont tombés sur les activités du 23 ème Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion ce samedi 11 novembre dernier à la Maison de la presse. C’est le guide spirituel des Ançars, vice-président de Haut Conseil Islamique (HCIM), et non moins parrain national Ousmane Chérif Madani Haïdara du mois de la solidarité qui l’a annoncé au cours d’une conférence de Presse. C’était en présence de Samba Baby, secrétaire général du ministère de la Solidarité, et de l’Action humanitaire, représentant son ministre, du président du HCIM, Mahamoud Dicko, de la présidente des femmes musulmanes du Mali, Kadiatou Togola, de Siaka Traoré de l’AMUPI, du président de l’IMAMA, Fodé Cissé, et de plusieurs autres chefs religieux. Ce fut occasion pour le parrain du Mois de solidarité et ses camarades d’expliquer à la presse le bilan des activités réalisés et des contributions multiformes en faveur des populations maliennes. La conférence était animée par le parrain national lui-même. Selon le conférencier, cette année, c’est la somme de 125 920 895 millions de FCFA qui ont été investis par lui-même et ses proches dans les actions de bienfaisance en faveur les populations maliennes. Il a pris part à vingt-deux activités à travers le pays. Des membres de la Fédération Ançardine ont fait des dons de sang à travers tout le pays. Ce sont plus de 2300 poches de sang qui ont été enregistrées. Le guide d’Ançardine a su fédérer des partenaires à la cause tels que l’UJMMA, les jeunes chrétiens (Protestants et Catholiques) qui ont on fait des donations dans des écoles et medersas. On peut noter également d’autres contributions multiformes tels que le don de plus de 2300 poches de sang des membres d’Ançardines à travers le pays, l’organisation des journées de consultations gratuites, des dons de couvertures et de moustiquaires aux malades, des donations de vivres, etc. A tout ceci s’ajoute la contribution des neuf communautés musulmanes (AMUPI, IMAMA, GLRSM, HCIM, l4UNAFEM) estimée à 9 426 250 FCFA. Le vice-président du Haut Conseil Islamique a saisi cette occasion pour adresser sa reconnaissance aux plus hautes autorités pour avoir placé en lui leur confiance. Il a par ailleurs adressé des remerciements à toutes les bonnes volontés qui ont contribué à la réussite des activités de ce mois. A sa suite, le président du Haut Conseil Islamique, a remercié son cadet pour avoir donné à ce mois, un cachet particulier. Selon l’Imam Mahamoud Dicko, le défi a été relevé grâce à l’implication de Haïdara et de tous les musulmans du pays. Il a par ailleurs profité de cette tribune pour lancer un vibrant appel à tous les Maliens afin de s’impliquer davantage pour faire face aux problèmes de terrorisme et de banditisme qui minent l’intérieur du pays. Quant à la présidente des Femmes musulmanes du Mali elle a apelé à la poursuite des bonnes œuvres. « Cette cérémonie ne signifie pas la fin des bonnes œuvres de solidarité, ces actes doivent se poursuivre, car c’est ce qui a toujours été la marque du Malien » a déclaré Mme Kadiatou Togola sous des ovations nourries. La cérémonie a pris fin sur les bénédictions de l’Imam Fodé Cissé de l’IMAMA. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here