Commune V : Les meilleurs citoyens seront portés au pinacle

2
L’agence de communication et service (Rescom) et la mairie de la Commune V préparent une nuit de reconnaissance et de récompense des personnes qui ont posé des jalons pour le développement local. Dénommée “Walé Nyuman Don Su”, la cérémonie officielle de lancement de cette nuit du mérite communal édition 2017 s’est déroulée vendredi à l’espace culturel Blonba à Baco-Djicoroni en présence du maire de la Commune V, Amadou Ouattara, de nombreuses personnalités et invités de marque. La Nuit du mérite communal est une nuit de reconnaissance et d’encouragement qui récompensera le meilleur citoyen des différents quartiers. Un jury, dirigé par Abdoulaye Dembélé dit Ablo-Ba, est chargé de la sélection des nominés. Cette sélection portera sur l’ensemble des secteurs d’activités, notamment les opérateurs économiques, les entrepreneurs, les mouvements et associations de femmes, les jeunes, les ONG, les sportifs, les centres de santé, les écoles et les élèves. Autrement dit, toute personne ayant valablement servi la Commune V par de bonnes actions. Selon la présidente de la commission d’organisation, Adam Niamey Bah, les objectifs visés sont, entre autres, reconnaitre et encourager les bons citoyens en les récompensant de leur mérite d’une part, inciter et impliquer les citoyens aux programmes de développement de la commune en vue de créer un cadre de rapprochement entre les autorités municipales et les citoyens d’autre part. Cet exercice consiste également à cultiver la citoyenneté au sein des populations. Le comité d’organisation de cette nuit est composé de trois commissions de travail : mobilisation des fonds, communication pour une meilleure visibilité de la nuit et ses partenaires et identification des récipiendaires. Les initiateurs de cette nuit sollicitent toutes les bonnes volontés à soutenir cette initiative qu’ils jugent noble. La cérémonie de lancement a été agrémentée par des artistes Djénéba Seck et Ramsès du groupe Tata Pound. Awa Sogodogo Stagiaire Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here