Gestion du foncier malien : Des bonnes notes décernées au ministre Bathily

5
« Me Mohamed Aly Bathily est le meilleur ministre de l’habitat et des affaires foncières, jamais connu au Mali, même dans toute la sous-région », dixit Mohamed Chérif Haïdara, président du Conseil supérieur de la diaspora malienne Sans complaisance, cette révélation a été faite à la faveur de la conférence de presse marquant l’annonce de la 4ème édition du Forum de l’Habitat, des Banques et des sociétés Immobilières le jeudi dernier où le président du Conseil supérieur de la diaspora malienne était l’invité. Décidemment, le ministre de l’habitat et des affaires foncières, Mohamed Aly Bathily marque des points dans sa méthode d’attaquer le problème foncier à la racine, même si les enjeux sont différents. Pour le président du CSDM, Mohamed Chérif Haïdara, Bathily est le meilleur ministre de l’Habitat et des Affaires foncières qu’ait jamais connu le Mali, même dans toute la sous-région. Ses raisons. Selon lui, le problème du foncier malien est énorme et aussi grave que la crise du nord et Me Bathily est le seul ministre qui est arrivé à dire qu’il faut absolument résoudre durablement la crise du foncier en disant toute la vérité et rien que la vérité, n’en déplaise aux spéculateurs fonciers et complice. Pour M. Haidara, on ne peut pas trouver de solutions aux problèmes si l’on n’accepte pas au préalable qu’ils existent et d’être résolu ensuite à les résoudre quel que soit leur complexité. Selon lui, le ministre Bathily a non seulement compris le problème mais qu’il a décidé d’attaquer le mal à la racine en résistant aux obstacles qui se dressent, qui en réalité ne s’aurait en constituer devant une volonté politique sincère. Il dira que depuis son arrivée, Bathily a été ce ministre qui a eu le courage d’identifier le problème réel qui touche le foncier et à bras le corps, de s’attaquer sur deux fronts en luttant farouchement contre toutes les mauvaises pratiques et en posant des bases solides en matière de politique nationale. Qu’il a mis en place une révision complète du cadastre malien. « Aucun ministre n’est allé autant jusqu’au bout de sa logique ou même de son planning », affirme-il. A l’en croire, les maliens de la diaspora sont rassurés avec les reformes du ministre Bathily. « Nous sommes rassurés d’avoir un cadastre fiable, nous n’allons pas être lésés dans nos acquisitions de terre et nous sommes aussi rassurés que le système instauré par le ministre Bathily ne pourra pas être renversé par ses successeurs », s’est-il convaincu. Le président du CSDM dit apprécier sans complaisance sa méthode de gestion du foncier. « Aujourd’hui, il fait des tournées à l’intérieur pour être en contact direct avec les propriétaires fonciers et il ne manque pas de courage de dénoncer même ses collègues membres du gouvernement qui ne respectent pas les droits des citoyens. C’est rare de voir un ministre qui est tenu par la solidarité gouvernementale de sortir et de dire haut et fort qu’ils ont failli à leur devoir », indique-t-il. « A mon avis le ministre Bathily est le seul dans cette Afrique qui a ce courage d’appartenir à un gouvernement et critiquer objectivement. La diaspora malienne est consciente de cela et on le soutient absolument. La diaspora malienne à deux problèmes réels : l’un se situant à l’étranger est relatif aux documents administratifs comme carte de séjour, passeport carte NINA, et l’autre se situant au bercail même et est relatif au foncier. Nous sommes les plus victimes de ce problème foncier qui gangrène la société malienne. Nos investissements n’étaient pas sécurisés en matière de foncier. Donc un ministre qui règle ce problème à notre soutien à 100% », a conclu le président de CSDM. Daniel KOURIBA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here