Forum international de Dakar : Peut-on espérer de nouvelles recommandations encore sur la sécurité

4
De la Nation Unie à l’union Africaine, en passant par l’union européenne, sans oublier l’engagement individuel et collectif des pays victime du phénomène d’attaques terroristes, tout le monde s’investit pour trouver des solution durable à la problématique d’insécurité qui sévi actuellement le monde. Et des recommandations ne cessent de tombées depuis que ce phénomène a pris de l’ampleur. En dépit de tout ce qui été dit dans ce sens, va-t-il encore offrir le Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité ? Selon ses organisateurs ce forum près de 700 participants composés d’acteurs régionaux et internationaux, d’autorités politiques et militaires, d’experts et universitaires, de diplomates, de représentants d’organisations internationales, de la société civile et du secteur privé, sont attendus à cette 4e édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité. Si on peut s’attendre une rencontre de qualité sur le plan participatif, on risque d’être confronter à un déjà vu quant à la proposition de solution pour remédier ce phénomène qui freine le développement des pays africains. il est prévu qu’« Au cours des deux jours de débat, la rencontre mettra l’accent sur la nécessité d’approches intégrées, en favorisant les échanges, les partages d’expériences, les synergies, que ce soit aux niveaux national, sous régional, régional avec l’Union africaine ou international avec l’Union européenne et les Nations unies ». Ces différentes stratégies pour venir à bout des groupes terroristes n’est pas une nouvelle approche dans la lutte, la Force G5 sahel en une illustration parfaite de cette stratégie. Le Forum de Dakar qui se tient sur le thème: “Défis sécuritaires actuels en Afrique: pour des solutions intégrées” est certes une bonne initiative, mais il est nécessaire de mettre en application les tonnes de proposition qui ont été faites pour la restauration de la paix et la sécurité non seulement en Afrique mais à travers le monde. Y.C Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here