Me Tidiani Guindo, président du parti alliance Mali-dambé : ‘’Nous ne participerons jamais au pillage du denier publique ‘’

8
Le président du parti « Alliance Mali Dambé », Me Tidiani Guindo a animé un point de presse hier lundi 13 novembre 2017 à Niamakoro. Objectif : expliquer l’ambition de son parti face à la situation de notre pays et aux élections présidentielle à venir. « Ensemble, bâtissons le Mali de nos rêves » et retrouvons notre dignité est l’unique ambition du parti « Alliance Mali Dambé». En séjour au Mali, l’avocat de notre chroniqueur Ras Bath a animé un point de presse hier lundi pour expliquer la vision de son parti. Face à la presse Me Guindo n’a pas caché de dire ce qu’il pense et ce qu’il a comme ambition. Selon lui notre pays recule de jour en jour. Et tout cela s’inscrit dans le cadre d’un mensonge de la part de nos politiciens d’aujourd’hui. Il a créée ce parti pour le peuple Malien afin de rattraper le temps perdu. « Nous avons besoin d’un parti pour mettre en valeur nos cultures, le respect de notre coutume, nos valeurs ancestrales. Nous devons parler le langage que le malien comprend. Car le peuple se trouve dans l’obscurité. Et il faut l’éclairer afin de renaitre notre pays. Nous étions un pays de travail. La réussite passe forcément par le travail. Nos leaders politiques ont oubliés le pays. Ils s’enrichissent au dos des Maliens. C’est un clan qui continu de nous gouverner. Il est temps que le peuple Malien se ressaisisse pour sauver l’honneur de notre pays. Et cela passe par une prise de conscience historique. En un mot il faut une nouvelle tête pour gérer le pays. On veut toujours se singulariser des autres » a-t-il déploré. En plus M. Guindo a expliqué que les politiques d’aujourd’hui veulent hypothéquer l’avenir de la jeunesse et les pauvres populations. Et d’ajouter aussi que beaucoup d’hommes agissent par ignorance. Il a souhaité le retour de l’ éducation familiale. Créée en 2013, « Alliance Mali Dambé» a pour ambition de remettre notre culture et une révolution de notre Dambé, le respect de l’autre. En effet, Me TidianiGuindo invite toutes les personnes de bonne volonté à rejoindre son parti afin de construire le pays. Il a invité aussi l’ensemble des maliens à dire non aux prédations et de dénoncer les violations graves des hauts responsables. Il a plaidé que ces personnes soient punies. « On ne peut pas laisser une minorité broyé nos ressources. On doit faire face aux problèmes de notre pays, car la jeunesse à tout perdu »conclu-t-il. Adama Diabaté, stagiaire Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here