Menaces sur les élections régionales et communales

5
Le Conseil des ministres a adopté un projet de décret déterminant les modalités du déroulement des opérations de vote, de dépouillement et de centralisation des résultats en cas de couplage de scrutins à l’occasion de l’élection des Conseillers des Collectivités territoriales. Ce projet de décret porte, aussi, sur le couplage de l’élection des conseillers communaux, des conseillers de Cercles, des conseillers de Régions et des conseillers du District de Bamako, prévue le 17 décembre 2017.Toutefois, les interventions se font de plus en plus pressantes pour reporter ces élections. L’une des dernières contributions est celle du Dr. Seydou Badian Kouyaté qui propose même de surseoir aux élections de 2018. Il a ajouté que « les fonds cumulés qui attendent d’être dépensés dans les compétitions serviront à donner une nouvelle vie à l’éducation, à la santé, à l’armée et à la sécurité ». La classe politique, bien que divisée sur le sujet, est majoritairement opposée à l’organisation de ces élections. Les groupes armés, aussi, se sont prononcés pour le report des élections. Pour Alla Ag Elmehdi, Secrétaire général du Mouvement pour le salut de l’AZAWAD, (MSA), ces élections ne sont pas pertinentes aujourd’hui. L’insécurité dans certaines parties du pays, a-t-il dit, est prédominante et dans ces conditions, on ne peut pas asseoir des élections fiables. B.D/canarddechaine.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here