Vovinam viet vo dao, stage de progression : Mention spéciale aux enfants

8
Dans le cadre des préparatifs de la 4è édition du Championnat d’Afrique de vovinam viet vo dao que le Mali abritera du 16 au 18 novembre, la Fédération malienne de vovinam viet vo dao (FMVVVD), en collaboration avec la Fédération internationale de vovinam viet vo dao (FIVVVD), a organisé un stage de progression pour les combattants maliens, qui s’est déroulé du 12 au 14 novembre au Palais des sports Salamatou Maïga. La session a été animée par le grand Maître Tran Dao, 10è dan, président de la commission technique internationale vovinam viet dao et quatre autres experts européens. La cérémonie de clôture du stage s’est déroulée, hier en présence du président de la commission nationale d’organisation du Championnat d’Afrique, Allaye Samassékou, du président de la FMVVVD, Maitre Boubacar Diarra et du Directeur technique national (DTN), Oumar N’Doye. Une soixantaine de combattants maliens ont participé à cette session qui, dira Maître Tran Dao, était attendue depuis longtemps par notre pays. «Les combattants maliens attendaient ce moment avec impatience. Après une première formation, ils avaient besoin de cette session pour pouvoir passer au grade supérieur», expliquera Maître Tran Dao. «Depuis cinq ans, le vovinam est en train de se développer au Mali, le niveau des athlètes maliens progresse de façon remarquable, a-t-il salué. Pour le championnat d’Afrique, je pense qu’ils peuvent rattraper les Sénégalais et les Burkinabés qui sont aujourd’hui les meilleurs en Afrique», ajoutera Maître Dao qui a fait une mention spéciale aux enfants. «Concernant les enfants, ils sont extraordinaires, ce que j’ai vu ici m’autorise à dire que les jeunes combattants ont toutes les qualités pour rivaliser avec l’élite mondiale. J’espère simplement que les autorités maliennes garderont un œil sur ces enfants et mettront tout en œuvre pour leur permettre de participer à la prochaine coupe du monde de vovinam viet vo dao, prévue en 2018 en Belgique», conclura le président de la commission technique internationale vovinam viet dao. Pour le DTN de la fédération, Oumar N’Doye, tous les espoirs sont permis pour les combattants, après cette session de progression, notamment pour le championnat d’Afrique. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here