Politique : Comment peut-on contester un bilan qu’on a déjà peint en rose ? Racine Thiam est-il un magicien ?

6
Après avoir travaillé trois ans durant pour le président de la République, Racine Thiam qui était Directeur du service de communication de la Présidence, a cru bon de rallier l’opposition politique. Non sans renier tout ce qu’il a égrené comme bienfait de IBK devant les historiens du présent. De qui se moque-t-on alors ? Les maliens ne méritent-ils pas mieux ? Pour mieux apprécier la fourberie de l’homme, ‘’le Matin’’ vous propose quelques morceaux choisis tirés de ses différentes interventions devant les journalistes à la Maison de la presse où Racine Thiam a animé une bonne dizaine de ce qu’il avait lui-même appelé en son temps « Rendez-vous avec Koulouba ». Morceaux choisis. « IBK est un président qui tient ses promesses… » «Nous avons des acquis et personne ne peut revenir sur ces acquis. Les fonctionnaires ont eu une augmentation de salaire de 20%. C’est une première fois qu’une telle augmentation salariale soit faite au Mali, de l’indépendance à nos jours ». « Aujourd’hui beaucoup de chose ont été faites mais les attentes des populations sont très fortes » “Malgré les difficultés sur le plan sécuritaire, certaines choses marchent à merveille. Aujourd’hui, le Mali est cité comme le premier pays de l’espace Uémoa (devant la Côte d’Ivoire) dans l’assainissement du climat des affaires. Comme deuxième nouvelle, il y a la reprise de l’école après trois ans de fermeture et le retour progressif de l’administration à Kidal. ” Le Mali est en train de travailler pour sortir des difficultés”. “Aujourd’hui, il n’est un secret pour personne que le Mali a lancé la guerre contre le terrorisme. Dans ce sens, beaucoup de réformes sont opérées au niveau des FAMa. D’abord, pour les mettre dans les meilleures conditions de travail mais aussi pour s’occuper des enfants de ceux disparus sur le champ d’honneur. Leurs enfants seront pris en charge et considérés comme les pupilles de la Nation. Ce qui est une avancée formidable au sein des Forces Armées et de Sécurité du Mali. Dans l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, le gouvernement se bat sur tous les fronts pour respecter le chronogramme. Aussi, les promesses de campagne du candidat Ibrahim Boubacar Kéïta sont en train de se traduire en réalités sur le terrain par les membres du gouvernement”. “Aujourd’hui, nous nous acheminons vers la sortie définitive de la crise au Mali”. No comment ! La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here