Morcellement du site du Lycée Sportif Ben Omar Sy de Kabala : Les petits-fils du chef de quartier et le Maire de Kalabancoro sur le banc des accusés

24
Après avoir été informée du morcellement du site du Lycée Sportif Ben Omar Sy sis à Kabala par les populations riveraines, une délégation du Département des Sports comprenant le conseiller chargé du Domaine du Ministère des Sports Karim Sangaré, du haut fonctionnaire de défense, le Colonel Dramane Diarra, accompagnés par le directeur général du Lycée Sportif Ben Omar Sy en la personne d’Oumar Maiga, s’est rendue le mardi 14 novembre dernier sur le site en question. Il ressort de cette visite que les petits-fils du chef de quartier de Kabala seraient en complicité avec le maire de Kalabancoro pour le morcellement de ce site. Bâti sur une superficie de 35 hectares environ, le Lycée Sportif Ben Omar Sy sis à Kabala, habilité à accueillir les élèves de différents horizons du Mali et de la sous-région est en voie d’être aliéné par les populations riveraines. En visite le mardi 14 novembre dernier sur le site, la délégation du Ministère des Sports comprenant le conseiller chargé du domaine Karim Sangaré et Colonel-major et haut fonctionnaire de défense, a pu se rendre compte effectivement de l’aliénation du domaine. Arrivés sur les lieux, les visiteurs du jour n’en croyaient pas leurs yeux. Sur place, vers le côté Nord du Lycée Sportif Ben Omar Sy, deux ouvriers étaient à la manœuvre, travaillant pour un certain Traoré. Immédiatement, ils ont reçu l’ordre d’arrêter la fondation sur le site du Lycée Sportif faisant partie du domaine du Ministère des Sports. Ce qui fut fait. Des bornes fictives ont été arrachées. La délégation conduite par le Directeur Général du Lycée Sportif se dirigea ensuite vers le côté Sud dudit Lycée menant jusqu’au fleuve. Là également, les visiteurs ont été surpris de voir des bornes plantées de part et d’autres aux abords du fleuve. Comme pour le premier lieu visité, les bornes ont été détruites. Des plaques sur lesquelles étaient mentionnés BT N° KBL-20 ou encore BT N° KBL-21 ont été enlevées et emportées par un membre du Département des Sports pour servir de pièces à conviction. Les jardiniers sur place qui ont exprimé toute leur joie de voir la délégation du Ministère des Sports réclamant le site au nom de l’Etat, ont même affirmé avoir été sommés par les propriétaires fictifs de quitter les lieux. Selon eux, ils sont prêts à tout moment pour céder les lieux au véritable propriétaire à savoir l’Etat. Pour voir clair dans cette affaire, ils ont conseillé à la délégation de chercher à voir les petits-fils du chef de quartier qui seraient à leurs yeux à la manœuvre en complicité avec le maire de Kalanbancoro. A leur passage, la délégation du Ministère des Sports a rendu visite au chef coutumier pour clarifier les zones d’ombres qui entourent cette question de morcellement du domaine sportif. Le chef de quartier dans un âge très avancé a clairement indiqué que le site en question appartient à l’Etat et en tant que tel, il ne lui appartient pas de procéder au morcellement du site. Selon lui, il n’est ni de loin, ni de près concerné par le morcellement de ce site. Il a laissé le soin à ses petits-fils Naman et Issouf de continuer la discussion avec la délégation. Affirmant avoir agi avec la mairie, les petits-fils du chef de quartier de Kabala ont souhaité rencontrer la délégation du Ministère des Sports une autre fois pour tirer cette affaire au clair. Si les petits-fils du chef coutumier ont nié avoir procédé au morcellement du site en question, le conseiller du chef de quartier Moussa Samaké dira le contraire. Selon lui, ce sont les petits-fils du chef coutumier à savoir Naman et Youssouf qui sont en train de manipuler le chef de quartier. D’après lui, il a averti au moins sept fois le maire de Kalabancoro qui est resté silencieux sur l’affaire. « C’est ce qui m’a poussé à informer le Ministère des Sports du morcellement du site du Lycée Sportif Ben Omar Sy », a-t-il indiqué. En attendant de voir clair dans cette affaire et pour éviter d’autres morcellements sur le site en question, le Ministère des Sports devrait envisager la clôture de tout le domaine et cela en partenariat avec le Ministère chargé des Domaines comme l’a souligné le Directeur Général du Lycée Sportif Oumar Maiga. « Nous demandons à notre hiérarchie d’envisager rapidement la clôture de tout le domaine. C’est cette condition seulement qui pourra protéger tout ce domaine qui est vital pour les générations futures », a-t-il laissé entendre. Almihidi Touré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here