Elections régionales à Mopti : Pr Koungarma KODIO, porte Etendard de l’alliance (RPM-PDES-PSP)

8
Une figure des mieux indiqués pour une région réconciliée avec elle-même et pour la valorisation de ses potentialités intrinsèques. C’est la vision de l’homme pour cette première Région d’élevage et de pêche du Mali, Zone d’agriculture sèche et inondée par excellence, Mosaïque de peuples et de cultures. La liste RPM-PDES-PSP pour les élections régionale de Mopti est confortée par un lourd porte-étendard, dans la peau du favori pour les destinées du conseil régional. Pr Koungarma KODIO, puisque c’est de lui qu’il s’agit n’est pas une personnalité ni un politique à présenter. Celui qui a été le tout premier président du groupe parlementaire RPM de l’Assemblée Nationale du Mali en Juin 2002 est une personnalité d’une maturité politique exceptionnelle. En effet, celui qui a commencé son engagement dans l’AESMUS (Association des Etudiants et Scolaires maliens en URSS) de 1971-1977 a été dès la première heure, membre de l’ADEMA Association puis de l’ADEMA PASJ depuis son érection en parti politique en Avril 1991. Ainsi, il fut successivement Secrétaire politique du bureau de la section ADEMA –PASJ de Koro ; militant de ADEMA –PASJ élu Député à l’assemblée nationale de la circonscription électorale de Koro en 1997. Membre fondateur du parti RPM, son engagement lui a valu être le premier président du groupe parlementaire RPM de l’Assemblée Nationale du Mali Juin 2002. Pour les Elections régionales à Mopti, il défend un programme ambitieux fédérateur. Sa vision : « une région réconciliée avec elle-même pour la valorisation de ses potentialités intrinsèques ». Pour ce faire, il entend promouvoir le vivre ensemble dans un ensemble sécurisé ; la juste redistribution des ressources de la région entre toutes les populations ; et la dynamisation de l’agriculture (par l’introduction massive de la mécanisation, la formation de proximité des agriculteurs aux méthodes modernes de production, la revitalisation de l’irrigation de proximité, l’encadrement rapproché des agriculteurs, la valorisation de l’agriculture familiale par un appui matériel, technique et financier conséquent, la sécurisation des terres familiales par une législation appropriée, la création, là où c’est possible, de petites unités de transformation industrielle de produits agricoles). Aussi, la revitalisation de l’élevage et de la pêche occupe une place de choix dans son programme. Parmi ses actions, il s’agira également de promouvoir le tourisme interne et singulièrement le tourisme scolaire et universitaire ; de monter un programme d’actions prioritaires à l’auto-emploi, à la réduction de la migration, à la reconversion professionnelle, au relèvement et au renforcement de la convivialité sociale des acteurs du tourisme de la région de Mopti. Le désenclavement de la région en une autre priorité pour le candidat. Perspectives pour le genre et la jeunesse oblige. Au plan de la promotion de la femme de l'enfant et de la famille, l’autonomisation de la femme et l’entreprenariat féminin pour la lutte contre la pauvreté des femmes à travers la mise en place des programmes d’autonomisation des femmes; et l’emploi des jeunes sera au cœur des actions pour endiguer la migration nationale et internationale. Pour ce faire le Conseil Régional étudiera soigneusement les possibilités réalistes de création d’industries dans la Région (cimenterie, agro-alimentaire, etc.) en vue de parvenir au plein emploi des jeunes. Les TICs et les questions de l’énergie occuperont une place de choix dans la stratégie de développement régional. Daniel KOURIBA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here