Réconciliation nationale : AHMED SANGARÉ parcourt 1282 KM jusqu’ a Dakar pour la réconciliation au Mali

14
Notre compatriote, Ahmed Sangaré, qui a décidé volontairement de parcourir, à pied, les 1282 kilomètres entre Bamako et Dakar, au Sénégal, porteur d’un message de réconciliation nationale, a été officiellement reçu, vendredi, au ministère de la Réconciliation nationale. C’était au cours d’une brève mais très symbolique cérémonie, présidée par le chef de cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga, en présence notamment des membres de la famille du marcheur et de la presse nationale. M. Sangaré a pris le départ sous le Monument de la paix, précisément le 27 mars 2017. Un représentant du ministère de la Réconciliation nationale lui a remis le drapeau national. Au bout de 43 jours, il est entré à l’ambassade du Mali à Dakar où il fut accueilli «par l’ambassadeur du Mali, en larmes», précise-t-il. Ce dernier lui a offert un billet d’avion pour effectuer le pèlerinage à la Mecque , afin, de faire aussi des bénédictions pour le Mali. Sur le trajet, Ahmed Sangaré a été chaleureusement salué par les populations aussi bien maliennes que sénégalaises. «Tout au long des rails, tout le monde se sent concerné par la grave crise qui secoue notre pays. Malgré la longue distance qui les sépare des foyers de tension dans le Nord de notre pays, les Maliens de cette partie du pays se sentent concernés. C’est pourquoi, ils font tous des bénédictions pour que nous retrouvions la paix et pour une bonne réconciliation», a-t-il déclaré. Quant à sa motivation, le marcheur insiste sur le fait qu’il s’agit bel bien d’une décision personnelle. «Personne ne m’a demandé de faire cette marche», assure-t-il. Avant d’ajouter qu’il ne s’agit pas d’une question de politique, «c’est pour le Mali» qu’il a décidé d’effectuer cette marche «afin de contribuer à la réconciliation des cœurs et des esprits». «S’il faut donner ma vie pour que la paix et la réconciliation soient une réalité, je n’hésiterais pas», a ajouté Sangaré. «Le choix de Dakar s’explique par le fait que ce pays est l’un des premiers à venir assister le Mali depuis 2012 au moment de l’éclatement de la crise», a expliqué Ahmed Sangaré, ajoutant que le Sénégal a également envoyé de nombreux militaires et policiers pour aider à la sécurisation du Mali. Au nom du gouvernement, le chef de cabinet a salué, à sa juste valeur, «l’action courageuse et patriotique» de Ahmed Sangaré, pour cet esprit de paix et de réconciliation qui a sans doute ému et enthousiasmer toutes les populations rencontrées ou celles qui l’ont aperçu de loin. Il a enfin exhorté tous les Maliens et Maliennes à développer les initiatives appropriées pour soutenir les efforts des autorités dans le cadre du processus de la réconciliation, de la paix et de la reconstruction nationale. Youssouf Doumbia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here