ĺCoopération française et Douane malienne : Du matériels de qualité offert à la douane malienne

40
Dans le cadre de la coopération entre la France et la Douane malienne, du matériel de qualité vient d’être offerts à la Douane malienne par la France. La cérémonie de réception de ces matériels s’est déroulée, le mercredi 15 novembre 2017, à l’hôtel Hanadi situé à Magnambougou. C’était en présence du Directeur général de la Douane, Inspecteur général Aly Coulibaly ; de l’Ambassadrice de France au Mali, Évelyne Decorps ; du Directeur de l’Agence française de développement (AFD), Pascal Collange ainsi qu’une forte délégation française et malienne. Retenons que ce don, dans le cadre de la coopération française et la Douane malienne, constitué d’un important lot de matériels de brigade qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités de notre administration en vue de l’aider à accomplir efficacement ses missions. Ainsi, il est nécessaire d’ajouter que la remise de ce don de matériels a été couplée avec la remise de diplômes de formations qui ont été suivies par les douaniers, les gendarmes et la police française dans les divers domaines du travail de brigade. En outres, notons que ces matériels ont été repartis en trois lots destinés respectivement à la Brigade mobile d’intervention de Bamako, au Bureau de l’Aéroport président Modibo Keita Bamako-Sénou et à la Brigade fluviale de Bamako. «La cérémonie d’aujourd’hui est pleine de significations, elle est le témoignage éloquent de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre nos deux pays, nos deux gouvernements et nos deux administrations douanières», a exprimé dans son discours, le Directeur général de la Douane du Mali, Inspecteur général Aly Coulibaly et de dire qu’il lui soit permis de remercier au nom de l’Administration des douanes du Mali et à son nom propre les autorités françaises à travers l’ambassadrice pour tout ce qu’ils font pour eux. Et de remercier très sincèrement les instructeurs, qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de la formation donnée à trois promotions de moniteurs d’intervention professionnel (MIP) et à des agents de l’escale de l’Aéroport président Modibo Keita Bamako-Sénou. « Je suis persuadé, a soutenu le DG Coulibaly, que le renforcement de capacités dont vient de bénéficier notre administration nous permettra sans nul doute d’améliorer nos résultats en matière de lutte contre la fraude, le terrorisme, la criminalité transfrontalière, le trafic d’armes et de stupéfiants.Il s’agit là de défis qui exigent de notre administration, une nouvelle vision et une nouvelle stratégie conciliant la facilitation du commerce licite et la prévention de menaces croissantes qui pèsent sur la sécurité de la chaine logistique internationale. » Pour ce faire, le DG Coulibaly pense que les agents doivent être bien formés et dotés de matériels de pointe dans l’accomplissement de leurs missions quotidiennes. Avant de clore ses propos, il a rassuré que l’administration des Douanes du Mali fera un bon usage de ce matériel. Quant à l’Ambassadrice de la France au Mali, Évelyne Decorpsla douane fait partie d’un ensemble de services relevant du ministère de l’Economie et des finances que la Coopération française entend appuyer. Car, dit-elle, « l’enjeu est aujourd’hui important en terme de mobilisation des ressources que de lutte contre le trafic qui est transfrontalier. » Par ailleurs, en guise de rappel, cette coopération française avec la Douane malienne a permis d’avoir quelques appuis importants dans l’administration de la Douane notamment entre autres, la Data center, les nombreux équipements de brigade, les équipements au profit de la Brigade fluviale, la formation nautique, la récente formation en profilage et contrôle des documents, assurées par la police et la gendarmerie française et enfin la présence d’un conseiller technique des douanes françaises aux côtés du DG de la Douane du Mali. Seydou Karamoko KONE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here