Amélioration du réseau routier : Un nouveau pont est désormais opérationnel à Kouoro-Barrages

70
Un nouveau pont en béton bitumineux est opérationnel à compter du vendredi 24 novembre 2017 à Kouoro-Barrages, une localité située sur le trajet Sikasso Koutiala. Cet ouvrage réalisé juste à côté de l’ancien pont métallique devenu trop vétuste et vulnérable par usure du temps, s’inscrit dans le cadre du Programme d’aménagement d’infrastructures routières structurantes (PAIRS ) du président de la République. C’est un ministre de l’équipement et du désenclavement tout heureux du joyau, qui a accueilli sur les lieux le chef de l’Etat venu pour la coupure du ruban symbolique ; laquelle coupure faisait partie du riche agenda de la visite du président IBK en 3è région. Avec ses voies d’accès sur la Route Nationale (RN 11) entre Sikasso et Koutiala, ce nouveau pont Kouoro-Barrages revêt une importance capitale dans l’amélioration du réseau routier du Mali en général et de celui de la région de Sikasso en particulier. D’un coût approximatif de 3 milliards de nos francs, cet ouvrage vient mettre fin au calvaire récurent de rupture de trafic sur l’axe Sikasso-Koutiala-San causé par la dégradation fréquente du pont métallique existant inadapté au trafic actuel. Le nouveau pont Kouoro-Barrages va contribuer à l’amélioration des économies locales par la création d’emplois directs et indirects, toutefois allant dans le sens de la lutte contre la pauvreté et au renforcement des échanges. Pour Mme Traoré Seynabou Diop la ministre de l’équipement et du désenclavement, c’est pour éviter le risque de voir la 3è région coupée en deux que le Gouvernement a pris l’option de faire un pont en béton pré concret avec une bonne assise bien implantée afin qu’il s’inscrive dans la durée. « J’espère que ce pont va durer 100 ans donc le double de l’ancien parce qu’il n’y a pas de réparation autre à faire que de l’entretien routier. » a laissé entendre Mme Traoré. Signalons que le pont inauguré a une portée de 81,2 m et ses voies d’accès ont une longueur de 1,052 km. Situé sur la RN 11, il enjambe la rivière Bafing, un affluent du fleuve Bani. Démarrés le 19 septembre 2016 pour un délai d’exécution de 15 mois, les travaux de réalisation de ce pont se sont achevés le 30 0ctobre 2017 soit un avancement global des travaux de 100% pour un délai consommé de 89,03 pour le Marché de base ; puisque la fin du délai contractuel était prévu pour le 19 décembre 2017. C’est l’entreprise MNS SA (Mid Night Sun )/ COVEC-Mali qui s’est adjugé ce marché d’une valeur exacte de 2 088 036 818 FCFA HTT/HD. Le financement du marché a été assuré par la BOAD à hauteur de 49,65 % tandis que l’Etat malien y a participé à 50,35 %. André SEGBEDJI/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here