Journée internationale des violences faites aux femmes : L’accompagnement du Gouvernement salué par la gent féminine

34
Le Mali, à l’instar de la communauté internationale, célèbre chaque année ce 25 Novembre consacrée à la Journée Internationale pour l’élimination des violences à l’égard de la femme. Cette journée revêt une particularité pour les associations des femmes du Mali qui ont bénéficié de l’attention du Pouvoir en place. Cette journée a été celle de la reconnaissance au Gouvernement d’IBK pour ses nombreux accompagnements à l’endroit des femmes. Il s’agit, entre autres, du vote et promulgation de la loi de 30% de parité genre dans les postes électifs et administratifs ; de l’octroi de 15% des terres aménagées aux femmes ; des dons de matériels agricoles et de commerce aux femmes. Pour appuyer cette participation des femmes à la vie de la Nation, le Régime d’IBK a accompagné financièrement et matériellement les organisations féminines. La preuve de cette participation a été visible lors des Communales de novembre 2016 où les femmes ont eu un score très honorable. Car, elles ont triplé le nombre de conseillères municipales. Ce score a été rendu possible grâce à l’alignement des femmes sur les listes électorales. Le don d’une enveloppe de 300 millions de francs CFA par le Président de la République aux femmes candidates fait également partie des facteurs hautement appréciés par les femmes. Pour l’autonomisation de la femme malienne, des actions de grande envergure ont été posées par le Gouvernement. Comme en atteste la remise de la somme d’un milliard aux organisations des femmes par le Président de la République en 2015. Concernant la lutte contre les violences faites aux femmes, le Pouvoir en place a mis des garde-fous dans tous domaines pour réduire ces pratiques dont sont victimes les femmes. De concert avec ONU Femmes, des numéros verts gratuits sont mis en place. Toute femme victime de cas de violence ou arbitraire peut appeler à ces numéros afin de bénéficier de secours. Une avancée notoire dans la lutte contre les actes de violence à l’égard des femmes. Les organisations féminines, dans leur ensemble, reconnaissent ces progrès enregistrés en faveur des femmes. Dans l’Administration, le nombre de femmes occupant des postes de hautes responsabilités s’est accru ces dernières années ainsi que les moyens d’accompagnement. «Fini le temps de mobilisatrices pour les femmes, place à l’élection ou nomination aux postes de décisions. Le constat est là. La 1re Dame a joué un rôle prépondérant dans ces progrès réalisés en faveur des femmes. Il faut que nous méritions de cette confiance placée en nous en faisant bouger les lignes. C’est le seul combat qui vaille pour nous». Ces mots sont d’une femme leader qui salue l’accompagnement du Régime d’IBK à la femme malienne. Ce qui a valu au Régime le qualificatif d’accompagnateur de la femme. Et cela en reconnaissance de nombreux actes posés pour l’épanouissement de la femme malienne. D’où, cette année, la journée du 25 novembre est célébrée sous le signe de remerciement au Régime pour avoir rehaussé l’image de la femme malienne. Amababa de Dissongo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here