Approvisionnement de Sikasso en eau potable : 245 110 habitants et 6 villages seront branchés à l’AEP

36
La deuxième cérémonie était l’inauguration de la nouvelle station d’adduction d’eau potable de la ville du Kénédougou à Missirikoro qui est situé à 12 kilomètres de Sikasso. Retenons que cette nouvelle station d’adduction d’eau potable s’inscrit dans le cadre de la concrétisation du Programme présidentiel d’urgences sociales (PPUS). Ces ouvrages contribuent au renforcement de la capacité d’approvisionnement en eau potable des populations de la capitale du Kénédougou avec une augmentation significative du système d’adduction d’eau potable (AEP). Ceci intervient seulement quelques semaines après l’étape de Kayes. Il permettra de soulager les 245 110 habitants des 6 (six) quartiers de la ville qui auront, désormais, un accès économique à l’eau potable et de lutter contre la corvée d’eau qui de nos jours avec les travaux de réalisation de forages ont abouti à 8 forages d’exploitation avec des débits d’exploitation satisfaisants. La capitale du Kénédougou disposera également entre autres de 19 forages contre 12 ; un débit d’exploitation cumulé de 19 000 m3/jour contre 8000m3/jour ; 6 quartiers seront desservis, 112 bornes fontaines, 39 aires de lavage sur une longueur totale de réseau évaluée à 547 km (397 avant). En outre, le nombre d’abonnés sera de 9 736 dont 66 bornes fontaines publiques avec 39 aires de lavage. Il faut retenir que grâce à ces infrastructures, la ville de Sikasso est approvisionnée en eau potable depuis le 24 avril 2017 sans interruption. Les branchements sociaux qui étaient de 1500 unités sont portées actuellement à 3000 unités soit le double. Il est à préciser que le coût de l’accessibilité au branchement est seulement de 50 000 de francs CFA au lieu de 120 000 de francs CFA requis, soit une prise en charge par l’Etat malien de 350 millions de francs CFA. Le représentant du Chef de village, monsieur Coulibaly, a reconnu que leur village existe depuis plus de 100 ans et aucun président n’a jamais mis les pieds alors c’est un honneur que le président IBK a fait pour leur village. Pour exprimer leur satisfaction ils ont donné au président IBK une marmite, un sac de 50 kilogrammes de haricot et un bœuf. Dans les interventions, l’ambassadeur du Royaume du Danemark au Mali, Mme Winnie Estrup Pattersen et le ministre de l’Energie et de l’eau, Malick Alhousseini ont montré que l’adduction d’eau potable de la ville de Sikasso a été réalisée en 1997 sur financement du Royaume du Danemark, à travers l’Agence de coopération DANIDA dans le cadre du Projet d’alimentation en eau potable des villes de Sikasso et Kadiolo. Que ce projet a comme apport d’augmentation de production de 11 000m3/jours, soit une augmentation de plus de 100% et d’augmenter le réseau à 178,2 km soit une augmentation de 45%. Après avoir coulé l’eau dans la famille bénéficiaire, le président a regagné la salle Lamissa Bengaly où la presse n’avait pas accès. Notons que toutes ces cérémonies ont été magnifiées par l’assemble instrumental du Mali etd’autres artistes locaux. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here