Déby : “Je n’ai pas été corrompu et je ne le serai jamais”

9

Le président Idriss Déby a fermement rejeté, mardi à N’Djaména, les accusations de la justice américaine selon lesquelles il aurait reçu des pots-de-vin, martelant à ce propos qu’il ‘’n’a pas été corrompu et ne sera jamais corrompu’’. «Vous savez que depuis quelques jours, dans une affaire absurde, on m’accuse d’être corrompu, que j’avais reçu des pots-de-vin (…) je suis tout blanc. Déby n’a pas été corrompu et ne sera jamais corrompu », a notamment dit le chef de l’Etat tchadien qui s’exprimait à l’occasion de la commémoration de la Journée nationale de prière pour la paix et la cohésion, un évènement organisé chaque année par les confessions musulmane, chrétienne et protestante du pays.

Selon Kenneth Blanco, secrétaire d’Etat américain à la Justice, plusieurs dirigeants tchadiens et ougandais ont reçu des pots-de-vin dans le cadre de l’attribution d’un marché à une entreprise chinoise. Le chef d’Etat du Tchad, Idriss Déby, aurait reçu, pour sa part, deux millions de dollars de dessous-de-table. Le visage grave et visiblement très remonté contre les accusations formulées contre lui, il a ajouté : ‘’Imaginez, toutes ces entreprises et autres partenaires qui viennent au Tchad, si je suis impliqué dans quelque chose, cela va se savoir». Fortement applaudi, Idriss Déby en a profité pour appeler à la raison les jeunes qui font un mauvais usage des réseaux sociaux. ‘’J’ai été, a-t-il dit, profondément sidéré et abattu par la virulence des mots, des termes et des expressions que nos jeunes utilisent pour se faire cette guerre complètement insensée et stupide. Non, chers jeunes, vous êtes sur la voie de la dérive et de la perdition. Je vous invite, en ma qualité de garant de l’unité nationale, à une prise de conscience individuelle et collective’’. Selon lui, ‘’Il faut immédiatement mettre un terme à cette polémique stérile qui est motivée par des considérations mesquines. En aucun cas, l’internet qui est un charmant outil de votre époque ne doit servir à des fins divisionnistes et politiciennes. Je vous demande, plutôt, de tirer le meilleur parti des réseaux sociaux qui vous offrent des opportunités de rencontre et élargissent vos horizons’’. Evoquant la vente des migrants noirs en Libye, Idriss Déby a rejeté «de la manière la plus forte, cette pratique moyenâgeuse, abjecte et intolérable». Il a en outre appelé l’Afrique à «agir, agir au mieux et au plus vite, pour sauver ces jeunes africains, victimes de la barbarie de ces hommes qui haïssent la peau noire». ‘’Le Tchad, pour sa part, est prêt à l’action’’, a affirmé Idriss Déby avant de souligner que ‘’l’Union africaine et tous les États africains doivent se lever comme un seul homme pour dissuader ces esclavagistes du 21ème siècle’’. Dans l’immédiat, a-t-il souligné, ‘’les coupables de cet esclavage doit être traduits devant la cour pénale internationale ou toute autre juridiction pour répondre de leurs actes’’. Source: APANEWS

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here