Décentralisation: le PM reçoit le collectif des régions non opérationnelle

24
Une marche pacifique a été organisée par le Collectif des Régions non opérationnelles (CRNOP), hier dimanche, sur la cité administrative. Ils étaient quelques centaines de marcheurs venus des neuf régions concernées constitués d’élus, des chefs de village, des leaders de femmes et des jeunes à prendre le départ de la Bourse du travail pour se rendre à la Primature. Sur place, une déclaration écrite a été remise par le Président du Collectif, Manba Coulibaly, au Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga. Dans la foulée, le Premier ministre a reçu en audience trois délégués par région non opérationnelle dans une salle préparée à cet effet. Pour cette rencontre, le chef du gouvernement était assisté par les membres de son cabinet de six ministres, dont Tiéma Hubert Coulibaly en charge de l’Administration territoriales ; Salif Traoré, ministre de la Sécurité ; Maouloud Ben Katra, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle ; Me Baber Gano, ministre des Transports ; Abdel Kader Konaté, ministre du Commerce et Abdrahamane Sylla, ministre des Maliens de l’extérieur. Ladite rencontre a duré une vingtaine de minutes au cours de laquelle, le président du Collectif, Manba Coulibaly, a fait ses allocutions dans lesquelles le collectif rejette la décision du ministre Coulibaly qui consiste à opérationnaliser de façon séquentielle les régions autrement dit trois (03) régions par an d’ici à 2019. Le ministre Tiéma Hubert Coulibaly en prenant la parole est revenu sur la rencontre qu’il a tenue avec les membres du Collectif le 16 novembre 2017 au cours de laquelle l’organisation a fait la proposition d’opérationnaliser sept (07) régions en 2017 et les deux (02) autres en 2018. Le ministre dit être prudent dans sa démarche pour ne pas créer des Régions fictives, car il faut amener les services centraux dans lesdites localités et l’État entend le faire sur les trois (03) années à venir. Le ministre de l’Administration territoriale se dit ouvert au dialogue avec le collectif. Cette rencontre a pris fin par les mots d’encouragement et de remerciements du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga qui a insisté sur la bonne foi de l’État à rendre opérationnelle ces régions et a demandé au collectif de continuer les discussions avec le ministre de l’Administration territoriale. Pour montrer de leur bonne foi, le Premier ministre et ses collaborateurs sont sortis hors de la cité ministérielle pour venir saluer la foule restée dehors lors de la rencontre restreinte avec les membres du Collectif. Par Abdoulaye Ouattara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here