PRESA-DCI/PRESAN-KL : Pour développer les cultures irriguées

38
La direction du matériel et des finances du ministère de l’Agriculture a abrité le mercredi 29 novembre la 3e session du comité de pilotage des Projets de renforcement de la sécurité alimentaire par le développement des cultures irriguées (Presa-DCI) et le Projet de renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région de Koulikoro (Presan-KL). Il s’agissait, à travers cette rencontre, d’échanger sur les possibilités de développement des cultures irriguées pour lutter contre l’insécurité alimentaire au Mali. La rencontre, qui a réuni les membres du comité de pilotage des projets Presa-DCI et Presan-KL, était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Abdoulaye Hamadoun, en présence du coordonnateur des projets Presa-DCI et Presan-KL, Seydou Bassié Touré. Il s’agissait, pour les participants, d’examiner le procès-verbal de la 2e session, l’état de la mise en œuvre des recommandations, l’état d’exécution des activités au 31 octobre 2017 du projet Presa-DCI et Presan-KL et du projet de PTBA 2018 du projet Presa-DCI/Presan-KL. Financé par le Fad, le gouvernement et les bénéficiaires à hauteur de 29 milliards F CFA pour une durée de 6 ans, l’objectif du Presa-DCI est de contribuer à l’accroissement de la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté tout en augmentant durablement la production agricole et le revenu des producteurs. Le Projet de renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région de Koulikoro (Presan-KL) est financé par un don du groupe des vingt pays les plus industrialisés du monde (G20) pour plus de 10,99 milliards de F CFA. Il cible les sites agricoles de la région de Koulikoro. Son objectif est de contribuer à l’allègement de la pauvreté, au renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région de Koulikoro. Mais aussi de d’accroitre sur une base durable la production des filières rizicoles et horticoles ainsi que les revenus des populations cibles par la maîtrise de l’eau et la valorisation des produits. Ces deux projets ont une importance capitale pour les zones pratiquant la culture irriguée. “Les travaux de réhabilitation de ces deux projets concernent plusieurs réseaux d’irrigation et de drainage dont le périmètre de Farabana, Sélingué, le périmètre du casier de Molodo-Nord, les plaines de Balanzan, Faragoué dans le cercle de Kangaba ; les plaines de Koursalé et le périmètre de Baguinéda dans le cercle de Kati ; les plaines de Séguéla dans le cercle de Koulikoro”, a détaillé le coordonnateur national Presa-DCI et Presan-KL. Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Dr. Abdoulaye Hamadoun, a mentionné à cette occasion les impacts sociaux-économiques de ces deux projets sur les populations cibles. Il a aussi invité les participants à plus de rigueur pour qu’ils soient un succès. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here