Situation des enfants de la rue : Le Samu social projette une couverture sanitaire

45
Ce projet contribuera au renforcement des capacités d’adaptation des programmes et services de santé dans les domaines du VIH/Sida, de la tuberculose et du paludisme aux besoins et contraintes spécifiques des enfants et jeunes en rue « Le projet adaptation des programmes et services de santé du VIH/Sida, de la tuberculose et du paludisme pour les enfants et jeunes vivant en rue » au Mali, au Congo et au Sénégal est désormais opérationnel. Son lancement a été effectué cette semaine à la faveur d’un séminaire de deux jours. C’était à la Maison du partenariat de Bamako. La cérémonie de lancement a enregistré du côté de Samusocial international et Mali la présence de Mme Tristana Carrasco et Alou Coulibaly ; de l’un de ses partenaires financier, la Fondation Merieux, Dr Odile Ouwe Missi Milleliri et le représentant de la Direction nationale de la santé (DNS) Dr Abdoul Karim Sidibé. L’éducation à la santé et l’accès aux soins des enfants et jeunes en situation de la rue, puisque c’est de cela qu’il s’agit, servira au renforcement des connaissances et attitudes des concernés sur le terrain. Il se réalisera aussi, par l’intégration des outils d’éducation à la santé, par les contraintes existantes dans l’accès aux services de santé et par la maitrise de la spécificité de la relation soignante. Le projet vise directement les personnels des structures gestionnaires de services directs de samusocial et associations partenaires et les personnels des centres de santé de référence. De même, il intéresse indirectement les enfants et jeunes en rupture familiale et sociale vivant en rue. Après un bref rappel du combat de samusocial Mali sur le terrain, son directeur général Alou Coulibaly dira que le présent séminaire marquera un grand pas vers l’atteinte de l’objectif de l’inclusion des enfants et jeunes ensituation de rue dans les stratégies nationales de couverture sanitaire. S’intéressant aux maladies telles que le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme, le présent séminaire a réuni les professionnels de santé et les acteurs des programmes nationaux à cet effet. Et M. Coulibaly d’ajouter que cette grande mobilisation des professionnels de la santé, témoigne l’intérêt et la disponibilité pour une concertation sur les stratégies adaptées aux besoins et aux contraintes spécifiques de ces enfants et jeunes. Pour le Dr Abdoul Karim Sidibé de la DNS, ces deux jours ont été mis à profit pour se pencher sur les rapports d’une enquête réalisée sur la situation de ces enfants et jeunes. C’est pourquoi, le département en charge de la Santé et de l’Hygiène publique trouve la démarche de Samusocial Mali et ses partenaires très salutaire. Vu la qualité des séminaristes et leurs représentativités, « des solutions idoines ont été dégagées pour un meilleur accès de ces populations aux services et aux soins de santé du VIH/Sida, de la tuberculose et du paludisme » a estimé le représentant de la direction nationale de la santé. Diakalia M Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here