Ça pue le détournement dans l’organisation de l’afrobasket féminin à Bamako : Trois hôtels courent toujours derrière leurs sous d’un montant de 342 millions de Fcfa

2
Du 19 au 30 août 2017 s’est tenue au Palais des Sports de Bamako la 25ème édition du Championnat d’Afrique de basket-ball sénior féminin qui a vu le sacre de l’équipe du Nigeria. L’équipe du Mali s’est contentée de la 3ème place en décrochant la médaille de bronze. De l’avis de beaucoup de gens, le défi de l’organisation de ce grand rendez-vous de la balle au panier a été relevé. Ce fut le succès total. Le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta était même très satisfait, malgré la 3ème place de l’équipe malienne. Pour ce faire, il a offert des primes spéciales aux joueuses et à leur encadrement pour ce parcours honorable. Malheureusement, l’organisation de cette compétition continue de défrayer la chronique puisque trois hôtels de la place courent toujours derrière leur argent. Il s’agit du Grand Hôtel de Bamako, Olympe International et l’hôtel Columbus. Si le Grand Hôtel a accueilli les officiels de Fiba (la Fédération internationale de basket), les différentes équipes nationales étaient hébergées à Olympe international et Columbus. Trois mois après l’Afrobasket, les factures de ces hôtels n’ont pas été réglées, malgré plusieurs tentatives auprès du ministère des Sports. Le montant s’élève à plus de 340 millions de Fcfa. Pourtant, dans le budget de l’organisation, il était inscrit 700 millions de nos francs. Selon nos informations, le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a débloqué les sous pour que cette compétition puisse être une réussite. La question qui est sur toutes les lèvres est de savoir où sont réellement partis les 340 millions de Fcfa destinés à payer les hôtels ? Le directeur des Finances et du Matériel du ministère des Sports serait à l’origine de cette affaire de non-paiement de ces factures. Selon des sources proches du département des Sports, l’argent des hôtels aurait été utilisé pour financer d’autres activités dont le budget existe bel et bien. Dans les couloirs du ministère des Sports et au niveau des milieux sportifs et celui des hôteliers, on ne parle que de cette affaire qui pue le détournement de derniers publics. C’est pourquoi, le ministre Boubou Cissé doit envoyer les services compétents pour fouiller dans la gestion de ce Département. En tout cas, les trois hôtels menacent de porter plainte contre le ministère des Sports pour non-paiement de leurs factures et l’image du Gouvernement s’en trouvera vraiment écorchée. A.B. HAÏDARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here