Finance : la BCI–Mali S.A s’implante solidement : Notre pays est le 3eme actionnaire majoritaire de la Banque après la Libye et le Soudan

2
En prélude à l’inauguration de son siège flambant neuf prévue pour le lundi 4 décembre, les responsables de la Banque Sahélo-Saharienne ont rencontré la presse le mercredi 29 novembre dernier dans la salle de conférence du bâtiment pour présenter la banque, et exposer la vision de l’institution financière. La rencontre était animée par le Directeur général de la Banque, Mamadou Diouf. Il était accompagné par plusieurs de ses collaborateurs. Dans sa présentation de l’institution, le DG de BCIC Mali, a expliqué que son institution financière est née de la volonté des leaders et Chefs d’Etats des pays membres de la CENSAD. Filiale de la première heure de la Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement, le BSIC-Mali sa a commencé ses activités le 05 janvier 2014 avec un capital sociale de 750 millions d’Euros reparti entre les 14 pays membres de la Communauté des Etats Sahélo-Saharienne dont le nôtre. Aujourd’hui elle dispose 14 agences dont 9 à Bamako dans les villes Régions notamment à Ségou, Mopti, Koutiala, Kayes et Sikasso. De cette date jusqu’en 2016 l’institution bancaire régionale est passée d’un capital social de 2 milliards de FCFA à 11 milliards. Selon le premier responsable de BSIC Mali, les interventions de son institution portent sur les secteurs clefs du développement économique du pays. Il s’agit notamment de l’agriculture ; l’agro-alimentaire ; les hydrocarbures ; le commerce à l’Import et à l’export ; l’agro-industrie ; les technologies et les mines ; le transport ; le BTP ; le tourisme et l’hôtellerie. Quant au financement des activités économiques du pays, Mamadou Diouf dira que sa Banque est très active dans le financement des intrants agricoles et les crédits de campagne, l’agroalimentaire, les hydrocarbures et les mines. « Elle a participé sur plusieurs projets privés majeurs comme Diamond Cement, ALPHA TELECOM dans le cadre de l’obtention de la 3eme licence de téléphonie au Mali » a-t-il cité en exemple. Disposant d’un réseau de correspondants bancaires à travers le monde et de filiales implantées dans les pays membres de la CENSAD, le Groupe bancaire connaît un développement qui s’est accompagné par une amélioration accrue de ses services. C’est pourquoi, le Directeur général a souligné que son institution entend s’installer durablement au Mali qu’elle a construit son siège. Rappelons que le Mali est le 3eme actionnaire majoritaire de la Banque après la Libye et le Soudan. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here