IBK chez moi-IBK chez lui- IBK chez nous- IBK chez Kalfa

1
On murmurait que le maire de Sikasso, candidat à la candidature (ADEMA) pour les présidentielles de 2018, et IBK vont se “dévorer” lors de cette visite. Eh bien, les deux ont trouvé les belles formules pour détendre. Souvenez-vous de la détente entre Américains et Russes, dans le passé ! Partisans des politiciens “opposés”, soyez souvent prudents ! Les sorciers politiciens se battent souvent et finissent souvent par trouver, “négocier” des compromis, autour du “mangement”, pardon du pouvoir. Alors que leurs partisans s’insultent à la base… Le maire de Sikasso dit qu’IBK est chez lui car IBK est Sikassois. IBK confirme. Oui, pour qui connaît le lien ombilical entre Koutiala (lieu de naissance du président) et Sikasso, Kalfa a raison, dit IBK sur l’ORTM. IBK est à Sikasso, dans la capitale du Kénédougou, pour le lancement de la route 2 fois 2 voies, une grande réalisation dont les travaux doivent durer 18 mois, créant 6000 emplois indirects. Les Sikassois, cette fois-ci, sont sortis en masse, or la précédente visite du président, il y a plus d’un an, avait connu un accueil timide. Donc, vous les “nafiguis”, faut pas venir dire ici que les sénoufos, les samogos, les miniankas aiment goudron dè. Rire ! Goudron-là, c’est par ça qu’une grande partie de nos produits importés passe via le port d’Abidjan pour vous arriver à Bamako. En plus, pour ceux qui veulent venir me visiter, venir visiter IBK, ils trouveront une ville plus coquette. Il paraît que le goudron ne se mange pas mais ça permet de créer “mangement” pour parler comme les Ivoiriens. Et ne venez pas dire ici que le président est parti en campagne. Qui va se négliger ? Le maire de Sikasso rêve de prendre la place du président. Le président ne veut pas quitter Koulouba. Espérons que le nouveau goudron les réconcilie…Entre temps, comme l’usine du thé de FARAKO va être réhabilitée, alors, vous voyez que le nouveau goudron 2 fois/2 voies va aussi faciliter l’acheminement du thé à Bamako. J’avais oublié, quelqu’un, ayant séjourné à Sikasso il y a quelques mois, me disait il n’y a pas longtemps, mais “je croyais que Sikasso était jolie. Sikasso n’est même pas jolie…” J’ai répondu : “comment Sikasso peut être jolie comme tu dis joliment alors que tous nos impôts montent à Bamako sans oublier nos ressources. Vive la régionalisation ! Nous voulons même que 60% même restent localement. Les “paresseux” de Bamako dont je fais partie pourront se débrouiller. On dit qu’Africains aiment “dougouba” non ? Quand broussard comme Yaya arrive dans capitale, c’est fini pour champ de coton ou de maïs non ? Alors, investissons un peu dans les régions ! Vive notre grand goudron deux fois 2 voies ! Vive le Mali ! Yaya TRAORE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here