La galère présidentielle

6
Après la visite du président de la République à Kayes, où des confrères ont été placés dans des chambres de passe ; la même chose vient de se reproduire à Sikasso sous une nouvelle forme. On disait à Kayes que le voyage présidentiel se faisait par rotation entre les organes. Nous, nous disons que c'est faux et archifaux. Plusieurs organes de presse présents à Kayes l’étaient également à Sikasso. Cela ne pose pas problème parce que ce sont des organes de presse proches du pouvoir. Lors de la visite du président à Sikasso, les journalistes n'ont pas dîné jeudi et vendredi. En plus, ils n'ont pas reçu leur per diem pour le 4ème jour. «Hier nous avons payé le déjeuner, on nous avait promis du très haut débit, connexion exécrable. Hôtel médiocre», ont affirmé certains journalistes. Alors que le président et sa délégation avaient pris l'avion pour Bamako, les journalistes ont été obligés de couvrir une cérémonie présidée par le secrétaire général adjoint de la présidence de la République, à Niéna. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here