MALI: le général Moussa Sinko Coulibaly n’est plus DG de l’EMP

6
Depuis hier, l’ancien ministre de l’Administration territoriale, le général de brigade Moussa Sinko Coulibaly a démissionné de son poste de directeur général de l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako (EMP-ABB). Une école qu’il dirigeait depuis mai 2014. Cet après-midi, nous avons appris la démission du général de Brigade Moussa Sinko Coulibaly. Il a adressé sa lettre hier au président de la République IBK. Pour l’instant, nous ignorons les causes réelles de ce départ. Pourtant de sa nomination à ce jour, il a relancé l’école malgré les conditions socio-politiques et sécuritaires du Mali. Cette démission intervient quelques mois avant les prochaines élections présidentielles. Selon un analyste politique, le général Coulibaly, très influent au sein de l’Armée malienne, aurait simplement quitté ce poste pour remobiliser la troupe à la faveur d’un autre candidat. « Avec la complicité de l’ancien CNDRE, IBK a été élu président sans grands efforts. Comme ils ont été maltraités durant ce quinquennat, il est probable que le général Coulibaly ait quitté ce poste pour battre campagne contre IBK dans les casernes », analyse notre spécialiste. Il rappelle aussi le rôle que Moussa Sinko avait particulièrement joué lorsqu’il était ministre de l’Administration territoriale chargé de l’organisation des élections. « Après son arrivé à Koulouba, IBK a reconduit le général Coulibaly avant de l’humilier lui, et ses compagnons : Amadou Haya Sanogo, Dahirou et autres », précise notre interlocuteur. Un autre cadre qui échappe au pouvoir ? Ce départ spontané de la direction de l’EMP-ABB arrive à un moment ou d’autres cadres proches du régime rejoignent l’opposition. Officier du génie militaire, le général Coulibaly reste un homme très influent dans l’Armée. Homme au parcours exceptionnel, il fut incorporé dans l’armée malienne en 1990. Il a fait sa formation d’officier à la prestigieuse école spéciale militaire de Saint Cyr (France) de 1992 à 1995 avant de passer les grades successifs de sous-lieutenant à Général de Brigade. Ancien ministre de l’Administration territoriale du Mali de 2012 à 2014, il a occupé différentes fonctions de commandement, d’état-major et de formateur tout au long de sa carrière militaire. Il fut instructeur à l’Ecole militaire interarmées (Emia) de Koulikoro de 1996 à 1999, commandant de compagnie du génie de 2000 à 2001, directeur des études de l’Emia de 2006 à 2010, chef de la Division opérations de la direction du génie militaire de 2001 à 2006 et directeur de l’Instruction de l’EMPABB de 2010 à 2012 avant de revenir à l’EMP en mai 2014 pour prendre les commandes. Il est détenteur du master II en stratégie, défense, sécurité, gestion des conflits et des catastrophes au CREPS de l’Université de Yaoundé 2. Nous y reviendrons. Sory I. Konaté 30minutes.net Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here