Mali: un couvre-feu à Ménaka après plusieurs braquages

12
Au Mali, le gouverneur de Ménaka a instauré un couvre-feu dans la ville après plusieurs braquages à main armée. Les patrouilles communes entre les groupes armés et les soldats maliens ont également repris dans la foulée. La coordination des ONG internationales de Ménaka a frappé un grand coup en suspendant toutes les activités humanitaires un peu plus tôt dans la semaine, et ce pendant deux jours pour protester contre un énième braquage à main armée. Le gouverneur de Ménaka, Daouda Maïga, a pris des mesures : un couvre-feu est désormais en vigueur de 20 h à 5 h du matin dans la ville. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here