Formation, Insertion et Appui à l’Entrepreneuriat des Jeunes Ruraux (FIER) : Un bilan bien encourageant !

2
Sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Maoloud Ben Kattra s’est tenu mercredi 29 novembre au Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) le quatrième comité du projet de pilotage de Formation Professionnelle, Insertion et Appui à l’Entrepreneuriat des Jeunes Ruraux (FIER). C’était en présence des participants venus des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou. Au cours de ces assises, les participants devraient se pencher sur l’examen de l’état d’exécution des recommandations issues du troisième comité, l’état d’exécution technique et financière du programme de travail et Budget annuel (PTBA) 2017 ainsi que le programme de travail et Budget annuel PTBA 2018. De même, il était question d’examiner le rapport d’exécution technique financière du projet. Dans son intervention, le ministre Ben Kattra dira que le Programme de Travail et Budget Annuel 2017 du projet FIER portait essentiellement sur la mise œuvre des activités d’investissements. Il s’agit de l’alphabétisation, les formations techniques, la formulation et le financement des projets des jeunes. Selon lui, ces activités d’investissements ont concerné également le suivi et l’accompagnement post financement, la réalisation de pistes rurales et la poursuite des activités d’animation afin de faciliter l’émergence des projets des jeunes. Il a été question, dit-il d’appui institutionnel aux structures du ministère et la réalisation des études de base à caractère économique pour les régions de Kayes et Ségou. De ce fait, les résultats obtenus au 31 octobre 2017 indiquent la formation entre autres de 118 facilitateurs de proximité des villages (CNPV), 46 leaders des organisations paysannes, 20 agents de la DNPE et de la DNE. « Il a aussi été identifié 480 Maîtres d’apprentissage et Tuteurs dans les régions de Kayes et Ségou » a-t-il souligné. En outre, le ministre Ben Kattra notera la formation technique post alphabétisation pour 209 jeunes dans la région de Koulikoro ainsi que de 285 jeunes dans la région de Sikasso. De même il dira que 20 formateurs des centres de formation partenaires en ingénierie de formation ont été formés. S’y ajoutent 523 projets économiques des jeunes financés et le refinancement de 15 projets de jeunes par Babyloan Mali. Dans cette dynamique, il soutiendra que le taux d’exécution physique du PTBA est évalué à 57% au 31 octobre 2017 pour un taux d’exécution financière de 34%. Ces taux ne prennent pas en compte, dit-il, les 80 projets financés en novembre et les 106 projets en attente au PAPAM. « Il convient de noter que de la tenue des derniers comités régionaux de sélection en décembre, 125 projets, dont 80 à Koulikoro et 45 à Sikasso sont attendus » a-t-il déclaré, avant d’ajouter que les taux d’exécution physique et financière attendus au 31 décembre 2017 sont respectivement de 66% et 52%. Par ailleurs se prononçant sur le PTBA 2018 du projet FIER, il dira qu’il porte entre autres sur la formation de 1 510 jeunes en apprentissage dual et en tutorat, l’alphabétisation de 8000 jeunes, la formation professionnelle au profit de 2 640 jeunes ainsi que le financement de 2 420 activités génératrices de revenus. Invitant les participants à un examen minutieux des documents afin de donner les moyens à l’équipe de coordination de travailler efficacement il soulignera que le budget prévisionnel du PTBA 2018 s’élève à 7 milliards 12 millions 515mille francs CFA. Par Moïse Keïta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here