Mystère découverte à Nioro du Sahel : Une lumière jaillie du puits du Chérif !

2
Comme par mystère, samedi dans la soirée vers 00H les habitants de la ville sainte de Nioro ont été surpris par une brillante lumière jaillissant du puits célèbre de la famille Haidara, situé à la sortie du quartier Tichit ou Sourakakounda, plus précisément près du nouveau pont situé entre la résidence du chérif, Kaïmé et le quartier Tichit. Selon nos sources, après la découverte de cette flamboyante lumière, les notabilités de la ville ont tenu à faire appel aux chefs des sept quartiers de la ville ainsi que des autorités locales pour venir constater de visu cette découverte divine. Et du coup, comme une trainée de poudre la nouvelle a envahi toute la ville et tous les villages environnants. Du coup le puits fut pris d’assaut par des milliers de fidèles, venus s’approvisionner de ses eaux. Et partout on fredonnait en chœur un seul refrain : « Laila Ha Ilala…Laila Ha Ilala…. » Selon toujours nos sources, c’est aux environs de 3h 30mn que le chérif de Nioro, le très vénéré chef de la communauté hamaliste Mohamoud Ould Cheiknè est arrivé sur les lieux. Après avoir prié deux rakats près du puits, il a imploré et rendre grâce au bon Dieu, son prophète et son père Checknè Ould Hamala, avant d’inviter les uns et les autres à remercier le bon Dieu pour cette découverte. Aussi surprenant que cela puisse paraître, quelques jours avant cette mystérieuse découverte, plus précisément dans la nuit de la célébration du Mawlid, le chérif de Nioro avait annoncé l’arrivée imminente dans la ville de Nioro d’un grand saint érudit, selon nos sources. Faut-il rappeler que ce puits, dont les eaux sont prisées par les dizaines de milliers de fidèles qui font chaque année le voyage de Nioro dans le cadre du Maouloud, a été creusé par le grand saint des Hamalistes, Cheicknè Hamaoula. On soutient aussi que de cette date à nos jours il n’a jamais été à sec d’eau. D’ailleurs, selon toujours nos sources, la famille du chérif est approvisionnée en eau depuis toujours à partir de ce puits. Au regard de la grande affluence, où des milliers de fidèles et curieux sont accourus pour pouvoir s’alimenter en eau de ce puits, désormais éclairé, les autorités locales du cercle de Nioro ont mis un cordon de sécurité (avec des éléments des forces armées et de l’ordre) dans ses parages pour éviter tout incident malheureux. A suivre ! La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here