Sécurité : Commissariat de Kalabancoro -Un autre grand coup de filet:

5
Ils sont Six bandits armés dont deux impliqués dans le braquage spectaculaire de l’ECOBANK à avoir été mis hors d’état de nuire par les hommes du commissaire Sadio Tomoda. Le commissariat de police de Kalabancoro a procédé à une arrestation de grande envergure dans la journée du samedi 25 novembre 2017. Rappelons que ces brigands de grands chemins sont présumés avoir participé à l’assassinat du sergent de police Amadou Sanogo. Deux autres d’entre eux seraient impliqués dans le braquage spectaculaire qui a eu lieu devant l’ECOBANK il y’a de cela quelques mois. A l’heure où nous mettons cet article sous presse, les six individus qui nous ont été présentés à savoir Otice, Eléphant, Seydou Diop, Poulo, Mochiké et Donsoba sont entrain de méditer certainement sur les nombreux crimes qu’ils ont eu à commettre durant leur « riche » parcours de bandits de grand chemin. Aux dires du commissaire adjoint de la police de kalabancoro Sadio Tomoda, le braquage spectaculaire qui a eu lieu devant l’ECOBANK où, on se souvient encore, un client s’est fait tiré dessus et dépossédé d’une importante somme d’argent, est l’œuvre de Mochiké et Seydou Diop. La même bande, cette fois appuyée du nommé Poulo ont participé également à l’assassinat du sergent de police Amadou Sanogo. En effet le sergent a été mortellement atteint lors d’une descente de la police à l’hôtel le « Siècle » de Quinzambougou où, la bande était en pleine opération de cambriolage. Dans leur repli, les bandits n’ont pas hésité à tirer sur le véhicule de la police provoquant malheureusement la mort du brave sergent. Selon le commissaire, les mêmes éléments ont cambriolé l’EMTI (Entreprise Malienne de Travaux d’Ingénierie) à Kalabancoro Plateau. Là également ils ont étranglé à mort le gardien et emporté près de 26 millions de FCFA. Ils ont aussi rendu visite à Rand Gold et emporté plus de 6 millions de FCFA. La pharmacie Ba-Mamou et la station Kondo à Yirimadjo ont aussi été leurs victimes. Là-bas également ils se sont tirés avec une importante somme d’argent. Toujours selon le commissaire Tomoda, leurs opérations ne se limitent pas seulement à Bamako, ils ont également mené une série d’opérations à l’intérieur du pays où deux boutiques ont été cambriolées à Bougouni, une à Koutiala et une pharmacie à Sikasso. Dans leur course effrénée vers le gain facile, ils ont fini par croiser le chemin de la brigade de recherche de kalabancoro. Une rencontre qu’ils ne sont pas prêts d’oublier de sitôt. « Leur arrestation a été facile pour nos éléments. A la veille de l’arrestation, nous avons eu des informations précises selon lesquelles la bande s’apprêterait à cambrioler une quincaillerie et une boutique Samsung à Koulikoro. Lorsque nous avons eu ces informations, nous avons aussitôt localisé et identifié le chauffeur qui devrait les transporter sur les lieux. Une fois interpelé, Donsoba (le chauffeur) n’a pas tardé à confirmer qu’une opération se préparait à Koulikoro. Nos éléments ont donc pris place au lieu du rendez et c’est ainsi qu’au fur et à mesure ils ont procédé à leur arrestation par ordre d’arrivée» a laissé entendre le commissaire adjoint Tomoda à la presse. Des armes sophistiquées composées de quatre pistolets automatiques, des marteaux et des tournevis ont été saisis sur place par les policiers. Kossa Maiga Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here