Avec Bramali la fête du Maouloud 2017 a été agréable pour les fidèles musulmans du Mali : Cette entreprise citoyenne a encore distribué gratuitement 100.000 bouteilles de boissons

0
Il n’y a aucun doute que la Société Bramali est une entreprise citoyenne qui ne cesse de se manifester à l’endroit du peuple malien. Encore une fois de plus, comme les autres années, elle a mis le paquet à l’occasion de la célébration de la fête du Maouloud 2017 avec la distribution gratuite de 100.000 bouteilles de boissons sucrées fraîches aux fidèles musulmans. Cette opération de solidarité de grande envergure à l’endroit des fidèles musulmans maliens a eu lieu dans la nuit du jeudi 30 Novembre au vendredi 1er décembre 2017. Faut-il le rappeler, cette opération de solidarité a été instaurée par la Société Bramali depuis des années. Cette opération de distribution gratuite de boissons sucrées fraîches constitue une source de motivation et de communion sur plusieurs lieux de prêche de notre pays. Elle s’est déroulée au sein de plusieurs lieux de prêche dans le District de Bamako, à Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti. Il faut également noter certains cercles comme Koutiala, Kéniéba, entre autres. Il est important de retenir que les responsables de cette grande entreprise tiennent plus que jamais à la réussite totale de cette opération de distribution gratuite de boissons sucrées fraîches. C’est pourquoi, bien que des jeunes filles et garçons compétents soient sur le terrain, tout se passe sous le contrôle du Directeur Général, M. Benjamin Bronne. Pour la circonstance, les différentes chaînes de distribution étaient suivies par le Directeur Commercial, M. Yacinthe Amegnaglo, le Chef de marché, M. Youssouf Niaré et le chef des ventes du District de Bamako, M. Mamadou Camara. A travers ce geste de solidarité sur les lieux de culte et dans les mosquées à l’endroit des fidèles musulmans de notre pays, la société Bramali ne fait que respecter la tradition qu’elle a instaurée depuis plus de 10 ans au Mali. En droite ligne de sa vision d’entreprise citoyenne, en plus de la distribution gratuite de 100.000 bouteilles de boissons sucrées fraîches aux fidèles musulmans, après la prière du vendredi 1er décembre 2017, Bramali a procédé à une autre grande démonstration de force. Cette opération a surtout été marquée par la dégustation de jus à la grande mosquée de Bamako et celle de l’Hippodrome. Ce qui constitue une grande innovation cette année. Il ressort des explications données par les uns et les autres que Bramali est une société citoyenne, raison pour laquelle, elle est constamment sur le terrain auprès des populations pour les apporter sa part de soutien et de solidarité. Il s’agit de faire en sorte qu’un plus grand nombre de maliens puisse bénéficier des produits Bramali tout au long des grandes rencontres de prêches et de bénédictions. Certains responsables de cette entreprise estiment qu’il s’agit de renforcer leurs relations avec les leaders religieux et les fidèles musulmans, et de faire connaitre beaucoup plus leurs produits par le grand public. Dans la nuit du jeudi 30 Novembre au vendredi 1er décembre 2017, il suffisait de faire un tour au niveau des lieux de prêche pour se rendre compte de l’évidence. Il faut préciser que des quantités importantes de boissons ont été distribuées sur les lieux de prêche du guide spirituel d’Ançar-Dine, El Hadj Ousmane Madane Chérif Haidara au Stade du 26 Mars, d’El Hadj Chouala Bayaya Haidara à Dravéla, du Guide Spirituel de la Communauté des Soufis du Mali, El Hadj Soufi Billal au Stade Modibo Keita, de Nouroudine El Hadj Bandjougou Doumbia à Faladiè. Il faut aussi noter qu’au niveau des mosquées de Dognoumana, de Djelibougou, de Titibougou, Dia de Djicoroni, de Badalabougou, de Sogonoko, de Magnambougou, de Karamoko Bèfo, et de la grande famille Haidara, non loin de la grande mosquée de Bamako, la célébration de la fête du Maouloud était aussi agréable avec Bramali. Partout, c’était des prières et des bénédictions pour la société citoyenne Bramali et l’ensemble de son personnel pour ce geste de bienfaisance. A.T Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here