Un forum de l’Education sans le ministre

3
La série de tables-rondes promises par le Premier ministre dès sa prise de fonction a finalement débuté, la semaine dernière, avec celle consacré au secteur de l’éducation. Le premier coup d’essai aura sans doute été un coup de maître avec toutefois l’arrière-goût quelque peu amer de l’absence notoire du ministre en charge du domaine. Mohamed Ag Erlaf a en effet brillé par son absence à la cérémonie d’ouverture auquel on lui reproche d’avoir préféré un autre événement présidé par la Première Dame. Ce n’est pas tout. Contre le ministre de l’Education on retient en outre le fait de n’avoir participé à aucun débat tout au long des trois journées consacrées à la table-ronde. De quoi faire jaser certains observateurs, tandis que pour d’autres sa posture n’est que la manifestation du syndrome qui affecte la solidarité gouvernementale depuis quelques temps. L’équipe d’Abdoulaye Idrissa Maiga en a même pris un sérieux coup avec la démission du ministre de la Justice consécutive à la désolidarisation de son collègue de l’Urbanisme vis-à-vis de l’action judiciaire engagée contre son fils Ras Bath. Il y a lieu toutefois de se demander ce que valent les conclusions d’une table-ronde à laquelle le ministère en charge des questions a fait défaut. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here