Ces Guinéens de malheur !

6
Des dizaines de morts à la frontière Mali-Guinée. Parmi les victimes, côté malien, il y a 3 civils et 4 gendarmes. C'est le bilan des affrontements entre des chasseurs guinéens et des orpailleurs maliens dans la zone de Nieouleni. Plusieurs cases des orpailleurs maliens ont été saccagées par les Guinéens. Depuis quelques jours, les villes de Yanfolila et Sélingué, pour ne pas dire tout Tchakadougou, sont remplies de jeunes orpailleurs qui ont fui leur site à la suite des affrontements entre Maliens et Guinéens dans la zone de Nieouleni. Selon plusieurs jeunes revenus des sites d'orpaillages de Kangaba, ce sont des militaires guinéens déguisés en tenue de chasseurs traditionnels, qui ont attaqué plusieurs sites d'orpaillage. Informée la gendarmerie a envoyé un convoi. Lors de leur riposte 4 gendarmes maliens ont été tués dans une embuscade, plusieurs autres blessés. Avant 3 civils avaient perdu la vie. Parmi les victimes, il y a une notabilité de la zone. Les Guinéens, de leur côté, ont enregistré 5 morts. Un témoin, qui a filmé ces affrontements, affirme que les Guinéens ont brûlé une case où se trouvait un homme malade. En tout cas, il urge que les gouvernements des deux pays prennent les mesures nécessaires pour mettre fin à cette violence. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here